VOYAGE EN EUROPE : 3 DESTINATIONS AUXQUELLES ON NE PENSE PAS MAIS QUI VALENT LE DÉTOUR

voyage en europe

C’est acté, les frontières sont rouvertes, les restrictions sanitaires disparaissent petit à petit à travers le monde. Alors, quelle destination choisir pour ce premier voyage de l’année? Et si on s’offrait un voyage en Europe loin des rues battues des capitales? La sélection de Shoelifer : Nantes, Hambourg, Bergame, trois villes qui, vous le verrez, ne manquent pas de charme(s)… 

Vous avez loupé le coche de la St Valentin ? Et si vous vous rattrapiez – le temps d’un week-end prolongé – avec un voyage en Europe à deux ? Option cheesy en moins et découverte en prime. Le ski, très peu pour vous ?  Alors rien de tel qu’un bon city trip bien ficelé sur le Vieux Continent, pour démarrer en beauté l’ère, (on l’espère), des voyages post-pandémie. Et quitte à éviter les clichés de la fête des amoureux, autant choisir une escapade originale. En 2022, adios le tourisme de masse, et cap sur des destinations émergentes ou à redécouvrir: exit Berlin, Londres et Madrid, on voyage en Europe sans passer par la case capitale. Cette semaine, Shoelifer prend la direction de Nantes, Hambourg ou encore Bergame : trois villes auxquelles on pense rarement, mais qui valent, on vous l’assure… le détour.


SE METTRE AU VERT À NANTES

Première ville de France à avoir été élue Capitale verte de l’Europe en 2013, 2e ville la plus verte du pays (avec 100 parcs et jardins) et arrivée en tête du classement des villes françaises “où il fait bon vivre” en 2021… la capitale des ducs de Bretagne est actuellement une des destinations les plus attrayantes (et luxuriantes) de l’Hexagone. 

On dort : Au Château de Maubreuil, premier établissement 5 étoiles de la région nantaise, situé à une quinzaine de minutes seulement du centre-ville. Au programme : spa avec les soins Cinq Mondes, table gastronomique et locale (les plats sont concoctés à partir des produits de la ferme du domaine), et ateliers d’œnologie pour les amateurs de vins. 

Château de Maubreuil
Allée de Maubreuil, 44470, Carquefou, France
Tél.  +33 (0)2 21 70 03 70

Prix : à partir de 150 euros la nuit 

On déjeune : Chez Vacarme, la cave à manger qui fait parler d’elle, depuis que sa cheffe (et propriétaire) Sarah Mainguy est arrivée en finale de la saison 12 de Top Chef. Au menu : des plats bistronomiques à partager (ou non), des cafés de spécialité et des vins “vivants” sourcés directement auprès des vignerons.

Vacarme
Ouvert midi et soir, fermé le dimanche et le lundi.
5, rue des bons Français, Quartier Bouffay, Nantes
Tél.  +33 (0)9 87 34 18 82

 

On dîne : À La Cigale, brasserie emblématique de la ville depuis 1895, couverte de boiseries et de fresques Art déco du sol au plafond et classée monument historique. On y déguste les huitres de la région, de belles pièces de viande, ou un encore un vaste plateau de fruits de mer. Pourquoi ne pas y dîner en sortant de l’Opéra, qui se situe juste en face? 

La Cigale 
4, place Graslin, Nantes
Ouvert tous les jours en service continu de 7h30 à 00h30
Tél. +33 (0)2 51 84 94 94

On boit un verre : (et pas n’importe quel verre) au 19:33 (prononcer 19h33). Ce bar à cocktails, à la décoration inspirée des wagons du mythique Orient-Express, nous invite à monter sur les rails de la dégustation de liqueurs savamment mélangées par deux passionnés qui ont fait leurs armes à New York, Genève et Saint Barth. Attention à ne pas sauter du train en marche en partant. 

Le 19:33
8, rue Voltaire, Quartier Graslin, Nantes
Fermé le dimanche et le lundi

On danse : au Lieu Unique, le centre culturel le plus couru de la ville, aménagé dans l’ancienne usine Lefèvre-Utile (oui, oui, les gâteaux LU). On y va la journée pour les expositions, les rencontres artistiques et la librairie, en fin de journée pour les spectacles et les concerts, et le soir pour son bar dansant. 

Le Lieu Unique
Quai Ferdinand Favre, Nantes
Ouvert tous les jours

Et sinon, on fait quoi ? On se balade sur l’île de Nantes en partant à la découverte de ses fameuses machines, on se promène au Jardin des Plantes, on va passer une après-midi à Trentemoult, le village de pêcheurs situé sur l’autre rive de la Loire et auquel on accède par bateau, on visite le château des ducs de Bretagne et on n’oublie pas de déguster une galette au sarrasin (parce que oui, c’est une activité à part entière). 

Voir aussi : HUMEUR : GEORGINA RODRIGUEZ, LES CONTES DE FÉE, LA MALÉDICTION DE LA SAINT-VALENTIN ET MOI


SE LA COULER DOUCE AU BORD DES EAUX GLACÉES D’HAMBOURG 

Deuxième métropole d’Allemagne, premier port du pays et troisième d’Europe, ville d’eau jalonnée de canaux qui s’étend autour de la rivière Alster… Hambourg n’a pas grand-chose à envier à sa rivale, Berlin. Plus bourgeoise certes, moins underground, mais tout aussi attrayante.  

On dort : Au Gastwerk Hotel, un établissement ultra design conçu en lieu et place d’une ancienne usine. L’alliance des matériaux bruts (briques apparentes, bois, métal) et des lignes contemporaines confèrent aux espaces communs des allures de loft new-yorkais. 

Gatswerk Hotel 
Beim Alten Gaswerk 3, Hambourg
Tél. + 49-40-890620
Prix : à partir de 118 euros la nuit

On déjeune : Chez Petit Amour, le restaurant du chef Boris Kasprik qui a obtenu une étoile au Guide Michelin. Le menu gastronomique unique en huit services ravira les fins gourmets. 

Petit Amour
Spritzenplatz 11
Tél.  +49 – 40 / 30 74 65 56
Menu gastronomique à 149 euros

On dîne: Chez Wolhers, qui propose une cuisine allemande modernisée dans un cadre sobre mais convivial, accompagnée d’une jolie sélection de vins. La carte, conçue à partir de produits frais et de saison, évolue chaque semaine. L’occasion de se réconcilier avec la gastronomie germanique. 

Wolhers
Thadenstraße 148, Hambourg
Ouvert du jeudi au samedi, de 17h à 23h 

On boit un verre : au 20e étage de l’hôtel Empire Riverside, pour profiter de son panorama époustouflant qui s’étend sur la ville et le port. Au coucher de soleil, c’est encore mieux. 

Empire Riverside Hotel
20up skylinebar au 20e étage
Ouvert tous les jours, sans réservation
Bernhard-Nocht-Straße 97, Hambourg 

On danse : au Nachtasyl, qui n’est autre que le bar du Thalia Theater, et se transforme après chaque représentation en un lieu festif et dansant, où le public peut aller à la rencontre des comédiens. 

Nachtasyl
Au 5e étage du Thalia Theater
Alstertor 1, Hambourg
Tous les jours à partir de 19h

Et sinon, on fait quoi ? : On assiste à un concert à l’ElbPhilarmonie, on se promène le long de la rivière Alster, on visite le Jardin botanique, on déambule sur Reeperbahn, sorte de quartier-rouge situé au centre-ville, et on sillonne les canaux de la ville…

VOIR AUSSI : SKI EN FRANCE : IL Y A DU NEUF À COURCHEVEL, MEGÈVE ET VAL D’ISÈRE !


PRENDRE DE LA HAUTEUR À BERGAME 

Vous aurez beau parcourir l’Italie de long en marge, il vous restera toujours des trésors à découvrir. La preuve avec Bergame, ville discrète de Lombardie, peuplée de quelques 120.000 âmes, située au nord-est de Milan. On y découvre une vieille ville perchée sur une haute colline– la Città Alta – et une autre blottie en contrebas, la Città Bassa. 

On dort : Au Relais San Vigilio, un hôtel de charme situé dans la ville haute et restauré par une famille de la région en 1978. Espaces verts, terrasses, vue plongeante sur sur les toits en tuiles de la ville… Une escapade romantique digne de la chanson de Michel Berger, Ah si j’étais un homme.

Relais San Vigilio
Via Al Castello, N.7/9, Bergame
Tél. 39 035 26 50 987
[email protected]

Prix : à partir de 250 € la nuit

On déjeune : au Roof Garden de l’Hôtel Excelsior San Marco, pour profiter encore et toujours d’un nouveau point de vue sur la superbe cité médiévale, tout en dégustant une cuisine locale et des vins de la région. 

Roof Garden Restaurant
8e étage de l’Hôtel Excelsior San Marco
Piazza della Repubblica, 6, Bergame
Tél.  +39 035 366111

On dîne : dans une vraie trattoria italienne, la Trattoria Parietti, pour déguster les spécialités typiques de la région. Farandole d’antipasti, gnocchi, penne, etc., en différentes sauces, escalopes, viandes braisées… le tout dans une atmosphère conviviale et sans chichi. 

Trattoria Parietti
Ouvert le lundi midi, du mardi au samedi midi et soir, fermé le dimanche.
Via Costantino Beltrami, 52
Tél.  +39 035 221072

On boit un verre : au bar à cocktails Le Iris. Une adresse intimiste et ultra élégante, idéale pour se susurrer des mots doux au creux de l’oreille. 

Le Iris Bar
Du lundi au samedi à partir de 18h 
Viale Vittorio Emanuele II, 12, Bergame
Tél. : 035-217037

On danse : ou plutôt on va voir une représentation au Théâtre Donizetti, bijou architectural inauguré en 1791. Concerts de jazz, opéra, théâtre, musique de chambre… il y’en a pour tous les goûts, demandez le programme ! 

Teatro Donizetti
Piazza Cavour, 15, Bergame
Tél. 035.4160600

Et sinon, on fait quoi ? On visite les vignobles alentours, on se promène sur les remparts de la ville, on se rend aux Thermes de San Pellegrino, on visite la Basilique di Santa Maria Maggiore, et on prend le funiculaire pour découvrir les hauteurs de la Città Alta…

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés