APPLE TV+, HBO, NETFLIX MAROC : LES NOUVEAUTÉS LES PLUS ATTENDUES DU DÉBUT D’ANNÉE

netflix maroc

En 2022, Netflix Maroc, Prime video, HBO & Co ont mis le paquet ! Scénaristes, réalisateurs et acteurs… Les plates-formes de streaming ont misé sur de grands noms du petit et du grand écran. De la série historique au film futuriste en passant par un grand classique revisité, voici 6 bonnes raisons de rester sous la couette cet hiver. 

Films ou séries, pas de jaloux. Le premier trimestre 2022 s’annonce intense sur les plateformes. Shonda Rhimes (Grey’s anatomy, La Chronique des Bridgerton) signe sa première série en tant que créatrice pour Netflix et lève le voile sur l’une des plus grandes escrocs de ces dernières années. Julian Fellowes, le créateur de Downtown Abbey, met en scène une fille de Meryl Streep dans une nouvelle série historico-romantique dont il a le secret. Et Ben Stiller se paie un casting 5 étoiles pour sa nouvelle série d’anticipation. Côté films, Kristen Stewart incarne une Diana époustouflante dans le dernier film de Pablo Larrain (Jackie). Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain) nous embarque une nouvelle fois dans son univers singulier avec un huis clos futuriste. Et enfin, Joel Coen (Fargo) se lance en solo et transforme Denzel Washington en Macbeth. Quand on vous dit que c’est du sérieux ! Pour découvrir plus en détails ces petites pépites, c’est par ici. 


Séries 

La plus historique : The Gilded Age 

Attendue depuis plus de 3 ans, la nouvelle série de Julian Fellowes arrive enfin sur HBO. Le créateur de Downton Abbey nous propose une nouvelle fois un univers à la fois historique et romantique. Tellement romantique que certains critiques évoquent un savant mix entre Downton et la série-événement de 2020, La Chronique des Bridgerton. Cette fois, le récit se déroule à New York pendant la période dorée du boom économique des années 1880. On y suit les aventures de Marian (incarnée par Louisa Jacobson, la benjamine de Meryl Streep), une orpheline du Sud des États-Unis recueillie par ses tantes. La jeune femme découvre une nouvelle vie de luxe et de mondanités à laquelle va devoir s’adapter. 

Sortie le 25 janvier sur HBO


La plus “bad ass” : Inventing Anna

C’est la première série créée par Shonda Rhimes (Grey’s anatomy, How to get away with murder, Scandal) pour Netflix et elle est très attendue ! Cette mini-série raconte l’histoire vraie d’Anna Delvey (Anna Sorokin de son vrai nom), incarnée par Julia Garner (Ozark, The Americans). Anna Delvey, jeune femme d’origine russe, s’est fait passer pour une héritière allemande afin de s’introduire dans la jet-set new-yorkaise, escroquant ainsi des milliers de dollars à plusieurs de ses membres. Pour savoir si Anna est la plus grande arnaqueuse de New York ou une nouvelle version du rêve américain, la journaliste Jessica Pressler, incarnée ici par Anna Chlumsky (vue également dans Ozark) se rend en prison pour l’interviewer avant son procès. Et ainsi tenter de percer le mystère Anna Delvey. 

Sortie le 11 février sur Netflix Maroc


La plus intrigante : Severance 

Le célèbre acteur américain Ben Stiller signe une nouvelle réalisation pour Apple TV+. Dans cette série d’anticipation, Mark Scout, employé de Lumon Industries, dirige une équipe dont les membres acceptent de subir une opération chirurgicale visant à améliorer l’équilibre entre travail et vie privée. Grâce à la procédure, les membres du groupe oublient leur vie personnelle dès qu’ils entrent sur leur lieu de travail et vice versa. Évidemment cette expérience n’est pas sans risque et une légère confusion s’annonce à l’horizon. Surtout lorsque Mark se retrouve au cœur d’un mystère qui le force à affronter la vraie nature de son travail et par ricochet, la sienne. Ce thriller est porté par un casting 5 étoiles avec Adam Scott, Patricia Arquette, John Turturro ou encore Christopher Walken. 

Disponible sur Apple TV+ le 18 février


Les films 

Le plus biographique : Spencer 

Il s’agit de l’un des films favoris pour les Oscars 2022. Après Pablo Neruda et Jackie Kennedy, Pablo Larraín s’attaque à la biographie de la princesse Diana Spencer. Rassurez-vous, il n’est pas question d’un énième biopic complet ou de nouvelles révélations. Le réalisateur a décidé de se concentrer uniquement et de manière très poétique sur les quelques jours de Noël 1991. Date à laquelle la princesse de Galles aurait décidé de mettre fin à son mariage avec le prince Charles. On y découvre une Kristen Stewart méconnaissable incarnant une Diana en errance, partagée entre son besoin de liberté et le piège royal qui l’enferme chaque jour davantage. 

Disponible depuis le 17 janvier sur Prime Video


Le plus futuriste : Bigbug

Cette comédie de science-fiction marque le retour de Jean-Pierre Jeunet (à qui on doit notamment Le fabuleux destin d’Amélie Poulain et Delicatessen) derrière la caméra. Encore une fois, le réalisateur français impose un univers qui lui est propre, toujours assez baroque visuellement et porté par des “gueules” du cinéma hexagonal. Dans ce huis clos, on découvre, entre autres, Elsa Zylberstein, Alban Lenoir, Youssef Hajdi, Isabelle Nanty et Manu Payet qui incarnant un groupe de banlieusards coincés ensemble lorsqu’un soulèvement androïde oblige leurs robots domestiques à les enfermer pour leur propre sécurité.

Disponible le 11 février sur Netflix Maroc


Le plus sombre : The tragedy of Macbeth

Pour sa première réalisation sans son frère Ethan, Joel Cohen (O’Brother, No country for old men, Burn after reading) s’attaque à un classique de Shakespeare et choisit de filmer en noir et blanc. Un long-métrage minimaliste dans lequel les jeux d’ombre et de lumière et les lignes épurées renforcent la performance des acteurs. Car pour porter l’histoire et nous plonger dans la folie du célèbre régicide, le réalisateur a fait appel à Denzel Washington et Frances McDormand. Tous deux dans la soixantaine, ils tranchent avec des interprètes habituellement bien plus jeunes. Et puisqu’ils ne peuvent plus avoir d’héritier, l’urgence de s’emparer du trône est encore plus palpable, et ce qui participe à la mécanique implacable de la tragédie. 

Disponible depuis le 14 janvier sur Apple TV+

VOIR AUSSI : NOUVEAUTÉS AU MAROC : 7 INFOS À NE PAS LOUPER

Photo (c) CAMPBELL ADDY – OFF WHITE Men’s PF20

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés