ON A TESTÉ : OUVRIR UN COMPTE DEPUIS SON CANAP’ CHEZ CFG BANK

shoelifer_cfg_bank

Marre de vous compliquer la vie avec votre banquier ? Nous aussi. Parce que devoir poser des jours pour gérer ses finances, c’est insupportable. Du coup, quand on a entendu parler d’un service plutôt malin, chez CFG Bank, on a voulu le tester. Le challenge ? Ouvrir un compte en ligne en 20 minutes chrono, depuis son canapé. Spoiler alerte : le défi a été relevé ! On vous raconte tout.


Encore récemment, se rendre à son agence bancaire relevait plus d’un mauvais –et long– moment à passer plutôt que de la simple tâche du quotidien. Files d’attente interminables, moyens informatiques obsolètes (ah, les fameuses pannes de système !), et horaires inadaptés… difficile de ne pas enrager avec nos journées déjà plus que chargées. Oui mais ça, c’était avant. Aujourd’hui la banque se réinvente pour s’adapter à notre manière de vivre à 200 à l’heure et de plus en plus connectée, surtout en période de crise sanitaire. Et dans la grande famille des services bancaires nouvelle génération, il y en a un qu’on a testé et qu’on a vite adopté : l’ouverture d’un compte en ligne, en quelques clics, à la CFG Bank.


CFG Bank, vous la connaissez peut-être déjà. Créée en 1992 sous le nom CFG Group, cette institution financière, autrefois banque d’affaires, a opéré un virage à 90° il y a 5 ans en se reconvertissant en banque de détail. Son objectif ? Offrir une nouvelle expérience bancaire aux professionnels et aux particuliers en s’appuyant sur la force du digital. Car si CFG Bank dispose d’un réseau d’agences de nouvelle génération ouvertes jusqu’à 19h, son point fort reste sa large panoplie de services en ligne, disponibles en self-service, au bout du smartphone. Et la grande nouveauté cette année, c’est la possibilité d’ouvrir un compte 100% à distance en moins d’une demi-heure. Bref, si on vous parle de banque à Shoelifer, c’est parce que la banque en question n’est pas vraiment comme les autres. Des services facilités, des formules transparentes et une application ultra rodée qui nous sauve (souvent) la mise… On n’aurait jamais pensé tomber amoureux d’une banque !

shoelifer_cfg_bank_ouverture_compte


Une rencontre digitale

Comme au début de chaque histoire, il a bien fallu faire le premier pas. À CFG Bank, le coup de foudre a eu l’allure d’un speed dating (on le répète, l’ouverture d’un compte en ligne ne nécessite que 20 minutes). Oui, oui, c’est possible. Et ce, directement depuis son canapé puisque toute la procédure peut se faire à distance.

Comment ? En se rendant ici sur le site CFG Bank. Puis en renseignant ses informations personnelles sur le formulaire qui apparaît sur la page et en choisissant son agence la plus proche sur une carte virtuelle. On configure ensuite son nouveau mot de passe et on se laisse guider tout du long. Bien sûr, l’opération est totalement sécurisée. La protection des données personnelles et la sécurité sont renforcées via un audit réalisé de façon régulière sur l’ensemble des plateformes.

Étape suivante, on choisit son forfait bancaire en fonction de ses besoins. D’ailleurs, pour ceux qui ne savent pas très bien comment orienter leur choix, votre futur conseiller vous aidera à faire le meilleur choix. Enfin, pour finaliser l’inscription, CFG Bank a pensé à tout avec un système de rendez-vous par visioconférence afin de faciliter tout le process. En deux temps trois mouvements on programme donc sa rencontre avec un conseiller de chez soi ou du bureau et, comble du pratique, on reçoit un sms 10 minutes avant afin d’être 100% opérationnel. La suite ? Il suffit de réceptionner sa carte bancaire et son contrat tranquillement, sous 24h, ou de les récupérer immédiatement en agence au bout de 20 minutes. Bref, difficile de faire plus commode.


Bye bye les files d’attente grâce à l’appli

Et c’est tout un nouveau monde qui s’offre à nous, une fois le compte ouvert et l’application téléchargée. Intuitive et assez élégante (oui c’est important aussi), l’interface permet d’accéder à presque tous les services directement depuis un smartphone. Au bout du clic ? On a la synthèse de ses comptes en direct, on suit ses dépenses par catégorie (et on se rend compte qu’il faut arrêter le shopping), on consulte ses crédits, et on paie même ses factures.

Mais on découvre également d’autres fonctions plutôt malignes. On peut, par exemple, effectuer des virements en quelques minutes et bloquer ou débloquer sa carte d’un simple clic en cas de perte ou de vol. Et si vol il y a, on peut refaire son précieux sésame en agence, à la vitesse de l’éclair. Un coup dur ou une grosse dépense inattendue ? Une augmentation de plafond temporaire s’obtient encore une fois facilement, en deux trois tapotages d’écran. Sans oublier la possibilité de gérer à distance sa e-dotation annuelle, vraiment pratique, pour effectuer des achats en ligne à l’étranger. Bref un self-service bancaire au creux de la main, pour gérer ses finances comme un pro et se prendre pour son nouveau banquier.


Les petits (ou gros) plus de CFG Bank ?

Enfin, surtout, surtout, on est very grateful pour les horaires des agences, qui sont adaptés au rythme de nos folles journées : c’est à dire de 8h15 à 19h. Oui, vous avez bien lu : 19h. Parfait pour avoir le temps de s’y rendre sans stresser après une journée de travail. Une ultra flexibilité qui nous enlève une belle épine du pied, proposée aussi pour le dépôt de chèque. Puisqu’il peut se faire aux guichets automatiques, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : oui oui, même le week-end. Du jamais vu. Vous avez dit magique?

Pour en savoir plus : CFG Bank
Tél. +212 522 776 800

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés