ENFANTS : 3 ACTIVITÉS FUNKY (ET MÊME UN PEU PLUS) POUR LES OCCUPER

shoelifer_enfants-activités-Casablanca

“Fais pas ci, fais pas ça…” Avec le homeschooling et les restrictions sanitaires, pas facile de garder son self-control à la maison. À force de tourner en rond, les enfants sont eux aussi bord de la crise de nerf, on se creuse donc la tête afin de les occuper. Pour venir à la rescousse de tous les parents, voici 3 activités ludo-éducatives (et une petite surprise) qui permettent aux kids de changer d’air et de faire autre chose… que des bêtises.


On le sait, (et on ne peut pas les blâmer), ces derniers mois ont été une période difficile pour les plus jeunes. Véritables éponges émotionnelles, les enfants font face à un rythme de vie complètement chamboulé par la Covid-19, sans parler d’une rentrée avortée pour nombre d’entre eux. Ce qui peut engendrer de nombreuses séquelles, comme l’apparition de troubles anxieux, de comportements régressifs, de difficultés à s’endormir, de phobies scolaires, ou encore un certain repli sur soi. Conséquence, des enfants à fleur de peau. Et si le confinement est désormais derrière nous (on l’espère tout du moins) et que certains peuvent désormais reprendre le chemin de l’école, l’adaptation au contexte actuel reste parfois compliquée. Une solution ? Leur faire prendre l’air, même à l’heure de la distanciation sociale. Autour d’activités en famille pour s’aérer l’esprit avec papa et maman, mais aussi en solo ou entre copains, avec des cours funs et créatifs. Histoire de les décoller quelques heures aussi, des écrans. Et leur apprendre à jouer les (petits) chefs en cuisine, créer des merveilles ou se prendre pour un breakdancer… Bref, voici 3 activités enfants qui vont booster la routine de la tribu. Histoire de les occuper, et nous, de décompresser.


La plus gourmande : B-happy in my kitchen

Éduquer les enfants par le goût, c’est l’idée qu’a eue Bouchra, la fondatrice du service Allo Briouates, qui a étoffé il y a quelques mois son concept de livraison autour de cours de cuisine. Des ateliers gourmands pour petits rois des fourneaux, avec une touche pédagogique rigolote. Si l’ensemble est supervisé, ce sont d’abord les enfants qui mettent la main à la pâte, de la pesée des ingrédients jusqu’à la mise au four. L’occasion, aussi, de faire au passage un peu de mathématiques ou de poser quelques devinettes. Pas bête. Pop pizzas, roulés banane-chocolat ou quiches aux poireaux : côté réalisations, on découvre un nouveau thème chaque semaine. Et si les fruits et légumes, sont souvent privilégiés, une fois sur deux, on se retrouve pour concocter une “cochonnerie” bien gourmande. Nous, on attend déjà le gâteau façon snickers. Cherry on the top, à la fin de la dégustation, tout ce petit monde repart avec sa propre réalisation. Et à en croire les parents, il n’y a pas que les enfants qui en redemandent.

Quand ? Tous les mercredis et samedis.

À partir de quel âge ? Deux groupes sont proposés, un pour les enfants de 3 à 5 ans, un autre à partir de 8 ans.

Combien ? 150 DH le cours.

B-Happy in my Kitchen
Pour prendre contact rendez-vous sur la page Instagram ou directement par téléphone au +212 696 023 483.


La plus sportive : Studio 7

Studio7, on vous en a déjà parlé. Ce studio entièrement tourné vers la danse urbaine a déjà fait se trémousser pas mal de danseurs confirmés et autres amateurs de choré’ endiablées. Mais pour tous les “little monsters” qui ne tiennent pas en place, il faut savoir que l’établissement propose également des formules de 3 à 5 ans et de 6 à 9 ans. Au programme ? Cours de hip hop, bien évidemment, mais aussi de danse contemporaine et d’afrovibes (des mouvements de danse africaine traditionnelle pour bouger à fond son petit popotin). Un excellent moyen de les faire se dépenser un maximum pendant une heure à une heure 30, mais aussi et surtout, de s’amuser. Les plus grands (les ados) ont un cours “Tik Tok” afin de leur apprendre à reproduire les pas et autres challenges du célèbre réseau social. On n’y aurait pas pensé. Le tout, par groupe de 10 avec respect des mesures de restrictions sanitaires et -50% de capacité. En bref, le bon plan pour toutes les futures J.LO et mini Justin Timberlake. Ça nous donnerait presque envie, nous aussi, de nous y (re)mettre.

Quand ? Tous les mercredis après-midi.

À partir de quel âge ? Des cours pour les “mini” de 3 à 5 ans, mais aussi des sessions pour les kids de 6 à 9 ans et les ados de 10 à 13 ans.

Combien ? Inscription au trimestre à 1500 DH ou à l’année à 3900 DH pour un cours par semaine.

Studio7
7, rue Taha Hussein, Ex Galilée, Casablanca.
Tél. : +212 5 20 02 01 06


La plus créative : la Tribu Farfelue

Stimuler l’imagination, c’est ce que propose la Tribu Farfelue, un concept de “créatif-sitting” avec ateliers manuels pour les futurs Picasso, imaginé par Sara Kaiss, elle-même férue d’arts plastiques. Cours de peinture, recyclage, tissage, travaux DIY ou encore éveil sensoriel, il s’agit avant tout de donner le goût de créer des choses de ses propres mains. Et c’est un peu comme ouvrir un coffre aux trésors : confectionner un théâtre de marionnettes, créer un costume de bal masqué, peindre des toiles collectives, fabriquer une baguette magique ou encore un hélicoptère en languette de bois…  Sara fourmille d’astuces pour occuper les plus jeunes et développer, in fine, leur estime de soi. Mais surtout les faire rêver pendant une heure ou deux et laisser éclore leur créativité entre copains.  À vivre chez soi dans une ambiance kids friendly puisqu’elle se déplace à domicile, et ce, dans le cadre des mesures de sécurité sanitaires : autour d’ateliers par groupe de 4 ou en solo. Comme quoi, il suffit parfois d’un peu de peinture, de paillettes et d’une douce fée créative (et masquée) pour booster le quotidien.

Quand ? Tous les jours, le matin ou l’après-midi, à raison de deux ou trois fois par semaine.

À partir de quel âge ? Pour tous les enfants de 3 à 12 ans.

Combien ? 200 DH, avec un prix dégressif pour les groupes.

La Tribu farfelue
Contact via la page Instagram ou directement par téléphone au +212 660 562 100.


Le cadeau coup de cœur: Super Papy Joe

Pour leur faire oublier un temps les écrans, on a trouvé le gift idéal. Un tableau d’activités sensoriel et inventif imaginé par un papy plutôt malin, Jamal, alias “Joe”, bricoleur à ses heures perdues. Devenu grand-père, il a pensé à un jouet pas comme les autres pour développer l’autonomie et la motricité de sa petite-fille adorée. Comment ? En confectionnant sur mesure et en insérant à la demande (et bien solidement) des télécommandes, interrupteurs, zips ou encore loquets sur des panneaux en bois entièrement personnalisables. Histoire pour les bébés et les tout-petits de découvrir le monde qui les entoure et leur permettre – pour une fois – de toucher à tout. Prises et cadenas compris. Tout ce qu’on peut dire c’est que l’idée a déjà enthousiasmé bien des parents. Déjà parce que, contrairement aux jeux électroniques, ce jouet passif permet de rendre les enfants plus actifs, mais aussi parce qu’il est confectionné avec des matières naturelles qui durent forcément dans le temps. Sans oublier qu’en plus d’éveiller leur curiosité, il permet également de les faire se concentrer pendant un long, très long moment. Et ça, ça n’a pas de prix. D’ailleurs Papy Joe a de plus en plus de pain sur la planche…

Combien ? Le “busy board” à partir de 250 DH pour tous les petits bouts de 6 mois à six ans.

Super Papy Joe
Commandes via la page Instagram avec service de livraison. Comptez une semaine de délai.

View this post on Instagram

Attention à la consommation excessive des écrans en ces temps de Covid. Et si vous n’avez pas le choix : 🐿1- choisissez bien le programme à regarder « ensemble » ⏳2 – selon l’âge, que ce temps ne dépasse pas 30 min pour un enfant de 4 ans. 🤩3 – et surtout : parlez leur pendant, posez leur des questions. Ne les laissez pas passifs et bouche bées devant les écrans. Bon courage super parents 💪🏼 Papy Joe 👴🏼 . . . . #follow4follow #followforfollow #followme #follow #like4like #followback #followers #love #instagood #f4f #likeforlike #follows #follower #followall #following #followhim #pleasefollow #followbackteam #followher #followus #me #instagram #like #photooftheday #likeforfollow #follow4like #teamfollowback #followalways #l4l #pleasefollowme

A post shared by 🧓🏻Papy Joe (@superpapy.joe) on

 

Photo (c) Anna Angenend Photography.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés