ACTIVITÉS EN PLEIN AIR : 3 ADRESSES POUR SORTIR EN FAMILLE À CASABLANCA

shoelifer_activite-plein_air_casablanca_famille

Avec les mesures de restriction pour lutter contre la crise sanitaire, l’inévitable question “maman, papa on fait quoi aujourd’hui?”, provoque forcément quelques sueurs froides. Certes, les déplacements sont limités et les plages fermées. Mais pas question de rester cloîtrés à la maison, scotchés devant la TV. Pour s’aérer et se faire du bien en famille, voici 3 adresses, à Casablanca et ses alentours, qui proposent des activités en plein air. De quoi passer de bons moments avec sa smala, parole de scout.


Ces dernières semaines, entre école à la maison et soirées plus sages que Cendrillon, pas facile de décompresser, surtout avec les plages fermées. Du coup, on en profite pour se programmer une petite échappée en extérieur. En famille et pas trop loin, on privilégie des lieux avec une foule d’activités en plein air pour défouler toute sa smala. Espace de loisirs XXL, échappée nature ou balade en ville, voici trois adresses pour faire se dépenser les petits… et les grands !


Le plus fun : le Park 18

Le prochain Eldorado de tous les parents en manque d’idées pour occuper leur progéniture. Pourquoi ? Parce que premièrement, il est situé à une quinzaine de minutes seulement de la ville, sur la route d’El Jadida. Mais aussi parce qu’il est déployé sur pas moins de trois hectares, comprend de grands espaces gazonnés et dévoile un large panel d’activités pour combler toute la tribu. Si, si : du petit qui ne veut pas vous lâcher, à l’adolescent mal luné. Une fois arrivés, on doit ignorer, Covid-19 oblige, les deux piscines fermées, mais on se laisse tenter par le terrain de foot (avec un vrai gazon), le petit potager aux allures de ferme pédagogique mais aussi le village indien pour jouer aux squaws. Sinon, on a le choix entre une partie de ping-pong, les parcours de vélo, trottinette ou rollers ou encore, pourquoi pas, du badminton. En bref, le Park 18 est un terrain de jeux à grande échelle pour tous les diablotins en manque d’espace. Pas suffisant pour décoller votre ado ou votre chéri(e) de son portable ? Essayez le paintball  version saloon, digne de Lucky Luke, ou, plus audacieux, le concept “arc attack” de bataille de tir à l’arc façon Hunger Games. Pour dégainer plus vite que son ombre, et mettre tout le monde dans son camp.

Une petite fringale ? On s’attable aux tables du restaurant dispersées dans un joli jardin pour profiter de menus snacking, de crêpes et de cocktails de fruits minute.

LE PARK 18
Km 18, Route d’El Jadida, Casablanca.
Tél. +212 649 888 913
PRIX : entrée à 100 DH/adultes, 70 DH/enfants avec petits jeux gratuits. Paintball et “Arc attack” à 100DH/personne.


Le plus proche : Anfa Park

Certes, en matière de parc urbain, ce n’est pas celui qui nous a le plus marqué par son côté verdoyant. Mais il a tout de même le mérite de présenter de jolies allées fleuries au cœur de la ville (oui, même à Casa c’est possible) et surtout de larges espaces gravillonnées pour se dégourdir les jambes. Et un peu plus. On y vient pour faire son jogging, tester les espaces de musculation disséminés le long du parcours, mais aussi occuper les enfants. Et si, Covid-19 oblige, les aires de jeux et le skatepark sont actuellement interdits, on laisse tout de même les plus petits s’amuser sur des vélos et trottinettes. Surtout, on s’offre une petite promenade en famille, le long des bassins et des allées. Conclusion, une parenthèse bucolique sans prise de tête pour sortir un peu de la maison.

Une petite fringale ? Des kiosques sont installés tout au long du parc pour combler les petites faims. Glaces parfumées ou paninis au fromage fondant, c’est au choix.

Anfa Park.
Bd Sidi Abderrahmane et bd Abdellah Ben Cherif, Casa Anfa.
Ouvert de 6h à 20h, entrée libre avec port du masque obligatoire.


Le plus dépaysant : Ôlac

Se ressourcer au bord d’un lac à seulement une heure de Casa, ça vous tente ? C’est ce que propose Ôlac, un restaurant familial situé sur les berges du barrage Oued El Maleh, dans les environs de Tit Mellil. Au programme, une grande terrasse avec vue imprenable sur le lac, of course, mais aussi et surtout un square de jeux dédiés aux enfants avec balançoires, mini tyrolienne et trampoline. Pour les plus petits ? Il y a une crèche intérieure qui permet de les laisser s’amuser sans risquer la crise de tachycardie à chaque coup d’œil. Mais l’activité la plus intéressante reste peut-être de profiter de la nature environnante pour s’offrir une balade sur les bords du lac. Histoire de respirer –enfin – une bonne bouffée d’air pur et de recharger les batteries face au panorama.

Une petite fringale ? On découvre une carte sans prétention avec petits déjeuners beldis, tajines en tous genres mais aussi grillades et salades marocaines. Les plus gloutons tenteront aussi les pizzas et burgers.

Ô Lac
Barrage Oued El Maleh, Casablanca (en passant par Tit Mellil jusqu’à Sidi Hejjaj et en prenant la route d’El Gara). 
Tél. +212 666 246 455
Pas de droit d’entrée, carte entre 30 et 90 DH.

View this post on Instagram

Rendez-vous aujourd'hui à partir de midi 😘

A post shared by Ô Lac (@olac.casablanca) on

Photo © Ayten Alpün

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés