CRUSH BIJOUTERIE : LE NOUVEAU VISAGE DE SHAYMINE

Shoelifer_Shaymine

Shaymine, bijouterie de niche qui se trouve au cœur du Triangle d’Or casablancais, a rouvert tout récemment –après une fermeture de quelques mois, pandémie oblige. Une réouverture sous le signe de la célébration : cinq ans déjà que cet espace de créateurs nous fait craquer ! Et avec de nouveaux designers et créations originales By Shaymine, ce n’est pas près de s’arrêter. On vous met l’eau à la bouche ?


Il est des lieux où on se sent bien et dont on se souvient. Shaymine, la boutique de bijoux de créateurs du Triangle d’Or, qu’on comptait déjà parmi nos bonnes adresses en 2016, en fait partie. Oui, oui, 2016: Shaymine fête, comme Shoelifer d’ailleurs, ses 5 ans ! Pénétrer dans la bijouterie casablancaise, c’est retrouver un écrin à la fois élégant et confortable, à l’atmosphère enveloppante. Mais les clientes fidèles ne se méprendront pas : depuis la réouverture fin novembre, un vent de nouveauté souffle sur Shaymine. Comment cette adresse, repaire des amatrices de bijoux de caractère autant que de belles pierres, se réinvente-t-elle ? Tour du propriétaire avec Sonia Sebti.

Shoelifer_Shaymine


Des pièces plus accessibles

La crise du Covid-19 nous a tous poussés à faire un bilan plus ou moins approfondi de nos activités (et de notre vie), et Shaymine n’a pas échappé à la règle. Sonia Sebti, sa propriétaire l’a bien compris : pour perdurer, il faut savoir s’adapter… à l’air du temps. Bien que la bijouterie propose toujours des créateurs pointus (voir plus bas), la gamme de bijoux a été élargie pour devenir plus accessible. Avec des pièces à partir de 500-600 dirhams et d’autres qui peuvent monter jusqu’à 25.000 dirhams. Certains bijoux en or sont parfois même moins chers que de grosses pièces en plaqué. L’idée ? Élargir l’offre pour donner plus de choix aux clientes. Et proposer de belles pièces contemporaines dans un écrin convivial et facile d’accès. En résumé, continuer à faire de l’expérience d’achat un moment ludique.


Voir aussi : 7 BIJOUX DE MARIAGE POUR PRINCESSES DES TEMPS MODERNES


By Shaymine : la grande nouveauté

On dit souvent qu’il suffit d’une rencontre pour se lancer dans une nouvelle aventure. Sonia Sebti ne peut pas dire le contraire. C’est grâce à une rencontre en 2020 avec une créatrice de bijoux qu’elle décide de sauter le pas et de lancer sa propre collection. Elle développe ainsi une capsule d’une vingtaine de pièces siglées By Shaymine. Les mots d’ordre ? Simplicité, sobriété, finesse, accessibilité… “Ces bijoux, ce sont ceux que j’aime avoir sur moi, et ce qui, je pense, peuvent être portés par toutes les femmes. Ils peuvent autant plaire à une adolescente qu’à une femme de 60 ans.” Sans oublier le confort : “Ce sont des bijoux qu’on ne sent pas. On peut dormir avec, nager avec, on oublie qu’on les porte.”  Inspiration Art déco ou feuille d’or (en clin d’œil à l’esprit de la boutique), les bagues et les chokers By Shaymine sont réalisés en or (noir, blanc, rose et jaune) et sertis de diamants et de pierres fines. Chez Shoelifer, on craque particulièrement pour les bagues Art déco que l’on peut porter seules ou associées à de petites alliances sur la même main, pour un effet rock-chic.

Shoelifer_Shaymine


Quand Shaymine choisit…

 Les nouveaux créateurs ? Sonia Sebti les sélectionne un peu partout dans le monde : France, Italie, Dubaï, Istanbul et même (presque) Bali avec l’arrivée de Kasha Bali, la marque de Kenza Barrada, coup de cœur de Shoelifer. Ceux qu’elle a choisis pour la réouverture de la boutique ont – pour la plupart – encore été très peu présentés au Maroc. Le challenge : faire découvrir de nouveaux créateurs aux Marocaines. “Elles sont friandes de nouveautés et fonctionnent beaucoup au coup de cœur” confie Sonia. Luj Paris (la marque chouchou des rédactrices du Vogue, du Elle et aussi de… Zendaya!), Au fil de Lo, Tohum (elle aussi chouchou des magazines de mode, de Gigi Hadid, est même citée dans le Louis Vuitton City Guide d’Istanbul), Lina Cahill, Dianora Salviati (créatrice d’écharpes), Diaperis Paris, Virginie Berman et Kasha Bali, donc. On ne vous en dit pas plus, histoire de ne pas spoiler le plaisir.

Shoelifer_Shaymine

 

Shaymine. N°1 rue Jbel Abou Bilal, Triangle d’Or, Casablanca.
Tél. : 05 22 27 24 28

 

Photo © Hakim Joundy

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés