SHOPPING : COMBAT BOOTS, LA NOUVELLE TENDANCE SHOES VUE PAR SOFIA HABIB

Elles sont partout. Les combat boots, c’est la paire de shoes qui investit en force notre vestiaire cette saison. Pourtant, avec leurs semelles crantées et leur look plutôt imposant, il n’est pas toujours évident de les enfiler. Quel modèle choisir et comment les porter ? On a demandé à la styliste et consultante de mode Sofia Habib de nous livrer ses conseils et quelques idées shopping.


Vous pensiez que les combat boots n’étaient réservées qu’aux looks punk ? Ces chaussures d’inspiration militaires si appréciées dans les 90’s sont (re)devenues, en quelques saisons, l’accessoire indispensable pour booster une tenue un peu trop sage. De la tendance men streetwear à la working girl attitude, elles ont investi les catwalks et s’affichent désormais aux pieds de toutes les modeuses, d’Olivia Palermo à Hailey Baldwin en passant par Bella Hadid.

 D’où débarquent-elles ? C’est peut-être une évidence, mais les combat boots sont un dérivé des légendaires chaussures militaires : les rangers. Et vous les connaissez aussi sous le nom de chunky boots ou encore track boots. Secundo, c’est l’une des plus longues tendances footwear. Symbole mode de la contre-culture aux USA dans les années 80, elle incarne à l’époque l’anti-establishment, le punk rock et se retrouve aux pieds de… Madonna. On la retrouve dans les années 90 sous la forme des mythiques Dr. Martens, aux pieds des it girls de Londres, Paris ou New York.

Aujourd’hui, les maisons de mode n’hésitent pas à se les rapproprier en y mettant leur grain de sel : des semelles travaillées et démesurées. On a pu notamment les admirer chez Prada, Bottega Veneta, The Row, Dior ou encore Balenciaga. Pas facile pour autant de savoir comment les porter… Imposantes et masculines, ces shoes-là peuvent facilement faire basculer une tenue vers le fashion faux pas.

Comment les choisir, les porter, éviter le too much ? Sofia Habib, styliste, influenceuse et consultante mode bien connue de la rédac’ (elle participait déjà au magazine à ses débuts) nous donne les clés pour apprivoiser la tendance.

View this post on Instagram

I could easily live in these boots. #styledetails

A post shared by Sofia Habib (@sofhabib) on


Quel modèle adopter ?

Sofia Habib “Il y a l’embarras du choix Les combat boots sont avant tout des chaussures confortables et versatiles, qui se portent avec tout. À enfiler de jour comme de nuit, elles rendent instantanément une tenue ‘plus cool’. On les découvre sous différentes formes, avec des semelles crantées XXL ou plus plates, avec ou sans lacets, rabats, ou zip. Pareil pour la hauteur : à la chevilles, mi-mollet, ou même façon bottes over the knee. Enfin, elles peuvent être ajustées ou oversize, selon les préférences. C’est vraiment selon les goûts et les morphologies de chacun. Cuir, similicuir, daim, toile… Il y en a pour toutes les bourses.”

boots_shoelifer


Avec quoi les porter ?

S.H. : “Une fois adoptées, vous vous rendrez compte très vite que vous ne porterez plus que ça, car elles vont vraiment avec tout. Avec un pantalon taille haute et un pull rentré dedans ou encore un blazer en cuir associé à un crop top et un pantalon. Mais aussi avec une mini robe ou –a contrario– une maxi dress fluide à fleurs pour jouer sur les contrastes. Au quotidien, on les enfile avec une chemise large, un sweat, une mini jupe et des collants mais également avec un pantalon en cuir accompagné d’un manteau oversize. Les plus frileuses pourront, elles, les assumer avec de grosses chaussettes qui dépassent des boots. Enfin, personnellement, j’ai une préférence pour les combat boots portées avec un tailleur pantalon ou un trench tout simple.”

boots_shoelifer


Tes sources d’inspirations ?

S.H. : “Il y en a beaucoup ! J’aime beaucoup les associations de Leonie Hanne (influenceuse allemande au 2,7 millions de followers), elle en a de toutes les tailles et met ça très souvent, les looks de Pernille Teisbaek (‘la plus mode des danoise selon Vogue’) ou encore le style de la blogueuse Charlotte Groeneveld (The Fashion Guitar) qui les porte de façon plutôt épurées. Sinon, j’ai apprécié les voir savamment mixées aux tenues de célébrités comme Rosie Huntington-Whiteley ou encore Irina Shayk.”

View this post on Instagram

Guess I found autumn 🍂

A post shared by Leonie Hanne (@leoniehanne) on


Les faux pas à éviter ?

S.H. : “On m’envoie souvent des messages: ‘J’adore cette tendance mais j’ai de gros mollets ou des chevilles larges…’. Le point positif, c’est que les combat boots peuvent s’adapter à tous les styles et toutes les morphologies. Ne mettez juste pas l’accent sur quelque chose que vous voulez cacher. Si vous avez de gros mollets par exemple, choisissez des modèles à hauteur des chevilles ou des genoux. Aussi, essayez toujours avant d’acheter. Enfin, si vous choisissez un modèle en similicuir, attention à ce que ça ne fasse pas trop ‘fake’. Mais il existe des modèles où l’on ne voit pas la différence, préférez-les !”


Un dernier conseil ?

S.H. : “Déjà, on n’adopte jamais une tendance sous prétexte qu’elle est à la mode. Si vous n’aimez pas les combat boots au premier abord, ne vous forcez pas. Cela ne vous ressemblera pas. Il y a plein d’autres styles qui vous iront mieux. Si vous êtes partagées, visualisez avant d’acheter afin d’imaginer avec quelles pièces de votre garde-robe vous pourrez les associer. Surtout, si vous avez un grand pied, les modèles à semelles crantées risquent d’alourdir votre silhouette : cela donne un côté trop mastoc. Préférez des modèles plus fins, à semelles plates. ”


Sa sélection shopping shoes :

Classique leather : Uterqüe

boots

PRIX : 2 099 DH.
Uterqüe.


Ranger mood : Dior

boots_dior

PRIX : 13 000 DH env.
Dior.


Mix and match : Zara

boots_zara

PRIX : 899 DH.
Zara.


Le choix de Sofia : Bershka

boots_bershka

PRIX : 699 DH.
Bershka.


Pocket chic : Prada

boots_prada

PRIX : 11 800 DH env.
Prada.


Qui est Sofia Habib ?

 

C’est avec en poche un diplôme en communication et relations publiques à l’ESG Paris que Sofia Habib rentre au Maroc en 2014. Cette passionnée de mode se lance alors dans l’entrepreneuriat avec la marque d’accessoires Sista-Sata tout en suivant une formation de styliste modéliste au Collège LaSalle de Casablanca. Touche-à-tout, la jeune femme enchaîne les aventures mode et vient même étoffer la team Shoelifer en tant que Project Manager en 2016. Aujourd’hui, Sofia est retournée à ses premières amours : la mode et le stylisme photo. En parallèle, elle propose ses services de personal shopper aux femmes qui ont besoin de conseils en style et travaille sur un projet qui devrait voir le jour fin 2021.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés