SORTIES : ON A TESTÉ 3 TERRASSES À CASABLANCA À L’HEURE DU SUNSET

De retour de vacances, on a – évidemment – envie de débriefer entre copains à l’heure de l’apéro. Oui mais où sortir ? Avec la pandémie de la Covid-19 (encore elle) et à l’heure de la distanciation sociale, l’idée de se retrouver enfermés nous angoisse toujours autant. Du coup, on a déniché quelques alternatives. Des terrasses à Casablanca pour sortir en ville certes, mais en plein air et pas loin de la mer. Histoire de s’offrir une bonne bouffée d’oxygène entre amis et clôturer l’été en beauté face au sunset casablancais.


 

On vous ne le cache pas, désormais l’organisation de la moindre sortie entre amis implique une introspection poussée (et une organisation au cordeau) : est-ce bien raisonnable? Où aller ? Quid des règles sanitaires souvent à moitié respectées ou encore des nouveaux horaires imposés? Sortira, sortira pas ? Si avant, les soirées Cabestan-Cascade-Petit Rocher (coucou The Tberguig ) s’enchaînaient jusqu’au bout de la nuit pour beaucoup d’entre nous, retrouver un agenda mondain demande aujourd’hui un temps – ou deux – de réflexion. Mais vous nous connaissez, on n’a pas pu s’empêcher de se mettre à la recherche des hot spots à tester à la rentrée. Et évidemment, on a du s’adapter. Exit les dîners à rallonge qui se transforment en sorties dancefloor, on privilégie aujourd’hui les apéritifs dinatoires en petit comité en fin de journée. Histoire d’en profiter un maximum avant d’entendre sonner les 12 coups de minuit… Dans notre ligne de mire ? Des terrasses à Casablanca face à la mer pour profiter – encore – des sunsets de l’été. En voici trois, exclusives ou plus intimistes, mais toutes bien installées face aux embruns. Pour retrouver nos sorties sur la Corniche mais avec minimum de culpabilité.


La plus en vogue : Beach Mama

Si la terrasse du restaurant le Béret a été THE place to be à Casablanca tout l’été, cette rentrée, on change de décor. Direction le Beach Mama, le nouveau bébé du groupe La Corniche, dévoilé il y a quelques semaines au niveau inférieur du complexe. Une table méditerranéenne bordée d’une piscine initialement imaginée autour du concept “Nikki Beach”, avec soirées dj et baignades arrosées. Mais ça c’était avant. Car une fois de plus, Covid-19 oblige, l’établissement a dû revoir son programme en se transformant en cours de route en restaurant chic&chill façon lounge de bord de mer. On est donc loin de la champagne shower, ce qui n’est pas pour nous déplaire, on l’avoue.

Sur place, on découvre un restaurant intérieur tout en baies vitrées entièrement tournées vers l’horizon mais surtout une terrasse extérieure cosy, avec un grand bar sous une paillotte et vue sur l’océan. Parquet qui imite le bois d’un ponton, canapés et fauteuils d’extérieurs moelleux, lumières tamisées à la nuit tombée et DJ… Chic, mais juste ce qu’il faut.

On mange quoi ? Dans les assiettes, la carte méditerranéenne fait la part belle aux tapas espagnols, accompagnée de plats du jour aux accents internationaux. Verdict ? On y déguste pas mal de poisson, mais aussi des plats à partager et quelques surprises comme la tortilla à la truffe noire (avec de vrais copeaux), le gaspacho de cerise et feta ou encore le calamar grillé au feu de bois et fideua, à tomber. On n’avait plus assez faim pour goûter la paella aux champignons, mais on s’est laissés tenter par un dessert (assez facilement d’ailleurs) : churros et leur sauce chocolat maison. Le tout, en se tortillant aux rythmes de la playlist, plutôt branchée.

On a aimé ? Tout. Sans être trop show off, l’établissement offre une super alternative pour se retrouver autour d’un verre dans une ambiance cosy piscine-bord de mer. Et puis parce qu’on est aussi agréablement surpris par la cuisine. Bref, un de nos prochains QG de la rentrée. Attention toutefois, on respecte les règles : pas plus de 5 personnes à table autorisées et réservation obligatoire.

En bonus : La décoration du restaurant intérieur, épurée et lumineuse, qui nous a fait de l’œil avec son grand bar en bois central, ses tables en bois clair et ses coquillages XXL.

Beach Mama
À partir de 12h jusqu’à 23h, toute la semaine.
La Corniche, phare El Hank, Bd de la Corniche, Casablanca
Tél. +212 520 800 200


La plus gourmande : La BrassaRia au Sky

Le Sky Bar est mort, vive la BrassaRia ! Vous en avez certainement entendu parler, le célèbre gastro-pub espagnol adoubé par les Casablancais a pris ses quartiers d’été (et peut-être même un peu plus) au Sky Bar de l’hôtel Villa Blanca. Et finalement, on a trouvé l’idée assez alléchante.

Le concept ? Proposer sur la grande terrasse avec vue sur mer, toute l’étendue de la carte BrassaRia pendant des horaires aménagés de 17h à 22h. Alors certes, c’est un peu plus tôt qu’à l’accoutumée, mais c’est aussi un bon moyen de profiter d’une sortie entre amis sans pousser le bouchon –un peu–trop loin, non ? Tables hautes ou coin salons : côté déco, rien n’a vraiment changé. En revanche, on fait durer le plaisir en goûtant à tous nos pinchos préférés.

On mange quoi ? BrassaRia, c’est avant tout des tapas qui nous font saliver depuis son ouverture. L’occasion de déguster à la sauce distanciation sociale, les fameuses tartines de chèvre chaud à l’amlou et huile d’argan, les aubergines et lamelles de bœuf et basilic, ou encore les incontournables tentacules de poulpe mariné au paprika grillées à la plancha. Sans oublier toute la partie carnivore de la carte, à l’image de la côte de bœuf maturée pour deux personnes qui continue à émoustiller les papilles des carnassiers les plus affamés. Et pour la sweet touch ? Un flan à la noix de coco, qu’on a liquidé en quelques bouchées.

On a aimé ? Retrouver une de nos cartes tapas préférées, bercés par un petit vent frais. Mais aussi le service aux petits oignons. Petit conseil, demandez à être installés sur les mange-debout surélevés : un des spots privilégiés pour profiter des derniers rayons du soleil. Et on joue le jeu comme il faut, ici c’est masque à l’entrée, premier arrivé, premier servi et 5 personnes à table. Pour retrouvailles post-confinées.

BrassaRia « en mode summer »
Hôtel Villa Blanca, entrée par le Café Bianca, Bd de La Corniche, Casablanca.
Tél : +212 522 980 839


La plus secrète : le Brooklyn

En temps normal le Brooklyn Bar est plutôt synonyme de soirées collées-serrées que d’apéros chill à l’extérieur. Mais le night club fréquenté par bon nombre d’oiseaux de nuit casaouis cache un secret bien gardé : une terrasse intimiste de quelques tables pour un apéro relax en fin de journée.

Et on garde tout l’ADN de l’établissement : mur tagué coloré avec des fleurs hawaïennes, du mobilier recyclé et ambiance sans prise de tête… Ici on célèbre un certain way of life autour de la simplicité, et on profite bien sûr de l’emplacement face à la mer.

On mange quoi ? Cette année (Covid-19 toujours), on joue la carte du barbecue en plein air avec au menu brochettes de poulet, brochettes de viande ou burgers chicken cheese. Simple et efficace. Et avec moins d’une dizaine de tables, on est un peu rassurés : pas de risque de croiser tout Casa.

On a aimé ? La déco façon rooftop U.S mais aussi découvrir un spot cosy en bord de mer sans tous les chichis qui vont généralement avec. Le lieu le plus indiqué pour une date ou un anniversaire privé, par exemple. En bref, une adresse à ne souffler qu’à son meilleur cercle d’amis pour des réunions (presque) incognito à l’heure de l’apéro.

Brooklyn Rooftop
À partir de 16h jusqu’à 11h, réservation recommandée.
56, Bd de La Corniche, Casablanca.
Tél. +212 661 259 698

 

Photo © Beach Mama – La Corniche

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

@shoelifer

Instagram