VOYAGE EN EUROPE ÉPISODE 2 : BILBAO, LAUSANNE, ÉDIMBOURG

Shoelifer_voyage en europe

Les frontières sont rouvertes, les restrictions sanitaires disparaissent petit à petit à travers le monde et vous avez des envies d’ailleurs. Et si vous partiez en voyage en Europe, mais loin des destinations habituelles ? Après après Nantes, Hambourg et Bergame, la rédac’ vous emmène découvrir trois autres villes qui ne manquent pas de charme : Bilbao, Lausanne et Édimbourg.  


Alors que les frontières ouvrent peu à peu à travers le monde, on ne sait pas vous, mais nous à la rédac’, on partirait bien volontiers, comme on le faisait dans la vie “d’avant”, pour un city-trip. Du coup, on se programme un voyage en Europe, à l’occasion des vacances scolaires ou d’un week-end prolongé. Cette fois, pas question de se rendre dans les villes les plus visitées du Vieux Continent, on opte plutôt pour des destinations moins courues, mais tout aussi dépaysantes. Après Nantes, Hambourg et Bergame, on vous emmène à Bilbao, Lausanne ou Édimbourg ? Entre ces 3 destinations, notre cœur balance, donc on vous laisse l’embarras du choix.


DÉCOUVRIR LE PAYS BASQUE ESPAGNOL À TRAVERS BILBAO

Son histoire et son passé industriel en font une des régions les plus riches d’Espagne, avec une culture et des traditions à part: le pays basque est une communauté autonome qui revendique sa différence. Avec son héritage architectural et son dynamisme culturel, sa capitale, Bilbao, ville portuaire entourée de montagnes et traversée par une vaste rivière, vaut assurément le détour.

On dort : À l’hôtel Ercilla de Bilbao, dont on apprécie tout particulièrement le style très seventies. S’il fait beau, on monte prendre le petit déjeuner sur la terrasse de l’hôtel qui offre un beau panorama sur la ville.

Hôtel Ercilla de Bilbao
Ercilla Kalea 37-39, Bilbao
Tél. : +34 94 470 57 00
Prix : à partir de 110 euros la nuit

On déjeune : Au Nerua, restaurant situé dans le musée Guggenheim. Parce qu’on peut faire d’une pierre deux coups en visitant le musée d’art moderne qu’abrite le célèbre bâtiment dessiné par Frank Gehry. Mais aussi parce que cette table expérimentale, orchestrée par le chef espagnol Josean Alija, est particulièrement réputée.

Nerua

Au Musée Guggenheim de Bilbao
Abandoibarra Etorb., 2
Ouvert tous les jours pour le déjeuner, le samedi et le vendredi pour le dîner
Sur réservation
Tél. : (+34) 944 000 430

On dine :  Chez Etxanobe, restaurant étoilé qui fait la part belle aux produits de la mer et aux saveurs locales, pour les amateurs d’expériences gastronomiques.

Etxanobe

Juan Ajuariaguerra, 8, Bilbao
Tél. +34 944 42 10 71
Ouvert tous les jours de 13h à 15h et de 19h30 à 22h

On boit un verre : Dans une ambiance Art déco au Bar Basque, situé au plein cœur du quartier de l’Ensanche, centre moderne de la ville. Et bien sûr, on se met à l’heure espagnole et on accompagne les délicieux nectars d’une sélection de tapas.

Bar Basque
Astarloa Kalea, 3, Bilbao

On danse : Au Kafe Antzokia, qui n’est autre que la salle de concerts la plus courue de la ville. Spectacles, performances, concerts… n’hésitez pas à consulter le programme si vous voulez découvrir la scène musicale espagnole.

Kafe Antzokia

Done Bikendi Kalea, 2, Bilbao
Tél. +34 944 24 46 25

Shoelifer_voyage en europe

 

Et sinon, on fait quoi ? On visite l’ancienne halle aux grains, lieu culturel entièrement rénové par Philippe Starck, on va découvrir les expositions du Musée Guggenheim, on prend le téléphérique jusqu’en haut du mont Artxanda pour admirer la ville sous ses pieds, on découvre les différents ponts de Bilbao, on fait une promenade en bateau sur la rivière et on n’oublie pas de manger des churros qu’on trempe dans du chocolat…


Voir aussi : 5 CHEFS QUI SONT LES DIGNES AMBASSADEURS DE LA GASTRONOMIE MAROCAINE


FAIRE UNE PAUSE AU BORD DU LAC LÉMAN À LAUSANNE

Située au bord du majestueux lac Léman, la ville francophone de Lausanne se dresse fièrement face aux montagnes enneigées du Jura. Son cadre exceptionnel lui vaut d’ailleurs d’être la capitale olympique depuis 1994. Mais au-delà de son environnement, la ville en elle-même regorge de charmes.

On dort : Au château d’Ouchy, un hôtel 4 étoiles, les pieds dans l’eau du lac Léman. Cet ancien château médiéval entièrement rénové a conservé son donjon originel. Le plus ? On profite de sa piscine, chauffée toute l’année.

Hôtel Chateau d’Ouchy    
Place du Port, Lausanne
Tél.  +41 21 331 32 32
Prix : à partir de 215 CHF

 

On déjeune : Une cuisine healthy et d’inspiration scandinave chez Äta Lausanne. Les chefs Serge Prod’hom et Jérôme Bridet y proposent des plats nordiques tels que des smørrebrøds, des gravlax ou des kanelbullar, à toute heure de la journée.

Äta Lausanne
Av. de Rumine 22, Lausanne
Ouvert du lundi au samedi, de 9h à 23h.
Tél. 021 312 09 09

On dine : À l’Après Sky du Royal Savoy, pour profiter de la superbe vue panoramique de l’hôtel sur le lac Léman, tout en dégustant une fondue traditionnelle et un verre de vin chaud.

Sky Lounge du Royal Savoy    
Avenue d’Ouchy 40, Lausanne
Tél. + 41 21 614 88 88    
Ouvert de midi à 22h le week-end, et de 17h à 22h les mercredi, jeudi, vendredi

On boit un verre : Ou plutôt un cocktail à base de gin à la sardine, dans une “ginteria”, comprendre un bar à gin (plus de 40 références) et à cocktails qui propose aussi une carte bistronomique pour ceux qui voudraient prolonger l’expérience.

La Sardine
Rue de la Barre 5, Lausanne
Tél. +41 21 351 24 40
Fermé le dimanche et le lundi

On danse : Au Jaja bar club, situé à quelques numéros du bar à cocktails mentionné plus haut, qui devrait plaire aux amateurs de boules à facettes.

Jaja bar club   
Rue de la Barre 1, Lausanne
Tél. +41 21 311 68 40
Fermé le dimanche et le lundi

Et sinon, on fait quoi ? On visite la cathédrale, on déambule dans la vieille ville, on prend le téléphérique jusqu’au Glacier 3000 (du haut duquel on peut s’élancer en luge), on boit du chocolat chaud fait maison, et on loue un bateau pour se balader sur le lac Léman…


Voir aussi : SKI EN FRANCE : IL Y A DU NEUF À COURCHEVEL, MEGÈVE ET VAL D’ISÈRE !


SE RÉCHAUFFER AU COIN D’UNE CHEMINÉE À EDIMBOURGH

La capitale écossaise et ses quelques 500.000 âmes se dresse au sommet d’une colline verdoyante, coiffée d’un château qui abrite, entre autres, les bijoux de la couronne d’Écosse. Les amateurs d’architecture ne seront pas déçus : qu’il s’agisse de la vieille cité médiévale ou de la nouvelle ville d’inspiration géorgienne, dont les toits sont parsemés de cheminées fumantes, Édimbourg en met plein la vue.

 On dort : À l’hôtel The Scotsman, qu’on apprécie pour la sobriété de ses chambres qui offrent un confort reposant (et nécessaire) pour les yeux (et les jambes) après une journée de déambulation dans la ville d’Édimbourg.

The Scotsman Hotel
20, North Bridge, Edinburgh
Tél. +44 (0)131 556 5565
Prix : à partir de 180 £ la nuit

On déjeune : Au Gardener’s Cottage, qui, comme son nom l’indique, est un restaurant niché au cœur d’un charmant jardin, dans une petite maison construite en 1836… qui n’était autre que celle du jardinier des parcs royaux. On y déguste une cuisine simple et concoctée à partir des produits cultivés dans le jardin en question.

The Gardener’s Cottage.
1, Royal Terrace Gardens London Road, Edinburgh
Ouvert du jeudi au dimanche, sur réservation seulement.

On dine : Au The Little Chartroom, un restaurant bistronomique à la décoration minimaliste et aux assiettes joyeuses. Une adresse acclamée par la critique culinaire locale et courue par les fins gourmets d’Édimbourg.

The Little Chartroom   
14, Bonnington Road, Edinburgh
Tél. 0131 556 6600
Ouvert du jeudi au dimanche, sur réservation

On boit un verre : Ou plutôt une bière pression – et pourquoi pas une Guinness – dans un bar traditionnel, comme on en trouve à chaque coin de rue de la capitale écossaise. Comme le Thistle Street Bar ?

Thistle Street Bar
39, Thistle Street, Edinburgh
Ouvert de 12h à 23h, sauf le lundi

On danse : Ou plutôt on sort jouer aux quilles (l’ancêtre du bowling) dans le plus vieux club d’Écosse, The Sheep Eid Inn, qui a conservé sa piste d’origine.

The Sheep Eid Inn
43-45, The Causeway, Edinburgh

Ouvert tous les jours de midi à 23h

Et sinon, on fait quoi ? On visite le Château d’Édimbourg et le Musée National d’Écosse, on monte au sommet d’un ancien volcan (Arthur’s Seat) pour admirer la ville en contrebas, on se fait faire un kilt, on visite les souterrains de la vieille cité et on assiste à un concert de cornemuse.

 

 

 

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés