FEET GOOD : ON A TESTÉ LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE AVEC ALIX MERLE DES ISLES

Et si on se remontait le moral par… les pieds ? Dans le catalogue des médecines alternatives, la réflexologie plantaire s’attache à combler les déséquilibres du corps et de l’esprit. Après une rentrée 2020 plutôt morose, c’est l’occasion de remettre les compteurs à zéro en stimulant ses petons. Alix Merle des Isles, réflexologue et naturopathe, fédère déjà autour d’elle une communauté de réflexo-addicts à Casablanca. On a testé pour vous.

Après avoir testé la thérapie énergétique, on revient cette fois à un grand classique de la médecine alternative : la réflexologie plantaire. Classique ? Oui, car la technique, redevenue en vogue ces dernières années, était déjà pratiquée il y 5000 ans. Issue de la médecine traditionnelle chinoise, elle était aussi utilisée en Égypte et en Inde. C’est donc une méthode thérapeutique testée et éprouvée.


Le principe 

Stimuler des points réflexes, sur et sous les pieds, pour améliorer in fine son état de santé global en agissant sur le système nerveux. Oui, oui. Dotés d’un très grand nombre de terminaisons nerveuses, les pieds sont le “miroir” du corps et constituent un tableau de bord idéal pour celui qui sait le décrypter. On comprend vite que tout est lié : en appuyant sur le gros orteil, c’est le cou qui est stimulé. Au milieu du talon, on atteint le nerf sciatique, au centre, les reins…, et ainsi de suite. A faire de manière préventive pour booster son immunité (plutôt recommandé en ce moment), calmer son stress et ses angoisses, mais aussi pour accompagner des pathologies plus sévères. Car l’un des principes de la réflexologie est l’homéostasie, qui stimule et soutient le processus naturel de guérison du corps.


Pour qui ?

Troubles du sommeil, fatigue chronique, insomnies, migraines, menstruations douloureuses, ou encore problèmes digestifs : une séance de réflexologie aide à faire face aux baisses de régime du corps soumis à un quotidien urbanisé de plus en plus stressé (et stressant). Entre l’école à la maison et la reprise du travail, on était à deux doigts du burn out, c’était donc l’occasion toute indiquée pour prendre rendez-vous avec Alix Merle des Isles, la naturopathe et réflexologue qui a déjà reboosté un bon nombre de Casablancais à bout de nerfs. On vous raconte.


La séance

Le rendez-vous est pris au domicile d’Alix, au cœur du quartier Gauthier. On découvre une jeune femme douce et bienveillante et une petite salle de soins cosy. Tapis berbère, meubles de récup‘, table de massage, et petite plante : un cocon chargé de bonnes ondes qui fait office de sas de décompression. Avant de se déchausser, on prend d’abord le temps de se parler. Horaires de sommeil, troubles digestifs, contexte émotionnel… Alix écoute et pose des questions afin d’établir une cartographie des petits (ou grands) maux qui nous gâchent la vie au quotidien.

Arrive ensuite le moment tant attendu : celui de s’allonger. Pour débuter la séance et nous relaxer, Alix utilise en premier lieu sa collection de bols tibétains. Vous savez, ces fameux bols chantants qui émettent des sons aux vertus thérapeutiques. Et on l’avoue, on ressent dès le premier “dong” l’effet apaisant des vibrations. Elle dispose ensuite un casque sur nos oreilles qui diffuse une petite musique d’ambiance aux effets planants. Objectif, nous faire complètement entrer dans notre bulle. Car pour que la séance soit vraiment efficace, il faut complètement lâcher prise. Nous, ça nous convient parfaitement, et on l’admet, on apprécie aussi de ne pas avoir à faire la conversation.

C’est parti pour 45 minutes de tripotage de pieds. Et c’est plutôt agréable. Alix va, au cours de la séance, venir effectuer des pressions et des mouvements répétitifs plus ou moins forts sur chaque pied, l’un après l’autre. Orteils, talons, côté gauche, côté droit, on se laisse vite faire comme un bébé. D’ailleurs ça marche tellement bien qu’on finit par s’endormir totalement. Au réveil, on retrouve Alix qui nous fait un petit debrief des points travaillés. Et nous donne son analyse : tel côté a tressauté, tel point a été pris de spasmes… C’est fou, on n’a rien ressenti du tout ! Avant de prendre congé, elle nous recommande de décrypter, dans les jours qui suivent, les possibles changements du corps et du mental. Et il n’y a pas de règle. Si certaines personnes peuvent ressentir une grosse fatigue, d’autres au contraire en sortiront comme revitalisés. Nous, on se sent déjà bien apaisé, et on se promet de revenir dès que possible.


Notre avis ?

Bien sûr, les effets sont différents selon les pathologies et les individus. Pour notre part, on a pu observer une nette amélioration de notre humeur mais aussi un vrai regain d’énergie. Comme si une partie de notre corps avait été comblée, provoquant une envie d’affronter le monde, et l’impression que rien ne pouvait plus nous atteindre. Autre point positif, et non des moindres : envolée, la sensation de jambes lourdes !


Le prix ?

Comptez 400 DH par séance. Et si 4 ou 5 consultations sont nécessaires pour obtenir un mieux être durable, une seule séance suffit déjà à booster son mental comme son corps.


Qui est Alix Merle des Isles ?

C’est à une carrière de juriste en droit international que cette charmante jeune femme se prédestine avant de naviguer vers d’autres horizons… et professions. Lyonnaise d’origine, elle passe notamment 14 ans au Congo avant de prendre la direction de l’Inde et de poser ses bagages à Casablanca. Là, elle travaille pendant trois ans dans la communication éditoriale, avant de travailler au sein d’un ONG. Des expériences enrichissantes qui poussent la jeune femme à se tourner finalement vers sa passion de toujours : les médecines traditionnelles. Tombée dans la marmite depuis toute petite grâce à une maman maître Reiki et formatrice en réflexologie plantaire (adepte de la méthode Mireille Meunier), elle se spécialise ensuite à travers plusieurs formations. En naturopathie notamment, en se faisant accréditer par l’Association professionnelle internationale des thérapeutes en médecine naturelle du Québec. Depuis trois ans, elle propose ses services aux particuliers, chez elle au cœur du quartier Gauthier. Très vite, le bouche à oreilles fonctionne, et elle est désormais la femme qui “murmure aux pieds” du tout Casa.


On se lance ?

Alix Merle des Isles à contacter au +212 659 826 885 ou via sa page Instagram.
Rue Mustapha El Manfalouti, Gauthier, Casablanca.

 

Photo (c) Tomás de la Fuente

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés