LE DICO DE L’AMOUR, CHAPITRE 2

amour

Révolution des mœurs et du numérique obligent, le dico de l’amour s’est enrichi de nouveaux mots, bien souvent dérivés de l’anglais. Largué(e)s ? Shoelifer est là pour vous aider.

Avec l’arrivée imminente des fêtes de fin d’année, il y a de l’amour dans l’air. D’ailleurs, pour celles et ceux qui espèrent trouver l’amour en 2023, figurez-vous que le premier dimanche de janvier serait le jour idéal pour rencontrer sa moitié. On l’appelle le Love sunday ou le Dating sunday. Sceptiques ? Vérifiez par vous même. En prévision de ce dimanche de l’amour, Shoelifer vous propose d’aborder le chapitre 2 du nouveau lexique amoureux.
Rappelez-vous, il y a quelques semaines, la rédac’ vous révélait les mots à connaître pour maîtriser le nouveau love code. Si vous avez raté un épisode ou souhaitez simplement réviser les bases, c’est par ici. 


Bicurious 

A priori, pas trop de mystère avec ce mot. Bicurious ou bi-curieux désigne une personne se définissant comme hétérosexuelle, mais qui n’est pas fermée à l’idée d’avoir une expérience sexuelle avec une personne du même sexe. Il y a celles et ceux qui l’assument. Et puis, il y a les autres : celles et ceux qui attendent d’avoir un petit coup derrière la cravate en soirée, un son de Katy Perry (le fameux I kissed a girl) ou de George Michael (Freedom par exemple) pour se laisser aller à la découverte. Une étude scientifique démontre d’ailleurs que les femmes auraient tendance à être bicurious, tiens donc… 


Climate dating

Vous aviez juré de boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar, mais le parcours exceptionnel et historique des Lions de l’Atlas a changé la donne ? Laissez tomber, le climate dating n’est pas fait pour vous. C’est réservé aux personnes qui ont des convictions et qui s’y tiennent. Le but ? Rencontrer exclusivement des hommes ou des femmes qui sont écolos et se positionnent sur la crise climatique. Pas sûr qu’opinions politiques et amour aient grand chose à voir, mais pourquoi pas… Si match il y a, on organise un premier rendez-vous éco-friendly : pique-nique dans la nature ou activité ramassage de détritus (on plaisante, mais pourquoi pas?). On peut aussi parler de Thunberging, en hommage à notre chère Greta Thunberg. Ah l’amour au temps de l’écologie… 


Glimpsing

Shoelifer ne vous apprend rien s’ il vous dit que les réseaux sociaux servent souvent à se faire mousser. Autrement dit, à afficher sa best life, se mettre en avant et envoyer des messages implicites à son ex, sa nouvelle cible, ou ses ennemis. Ne prenez pas un air offusqué derrière votre écran, on vous voit. Le glimpsing s’inscrit exactement dans cette démarche (malsaine). Il vient du verbe “glimpse”, c’est-à-dire apercevoir quelque chose en français. Et désigne le fait de “teaser” ses proches sur les réseaux sociaux en montrant que l’on est à un rencard sans pour autant préciser avec qui et où. Une certaine façon d’attiser la curiosité et d’auréoler sa vie de mystère.

Lire aussi : LOVE CODE : LE NOUVEAU LEXIQUE AMOUREUX


Dateox

Le dating burn-out ça vous parle ? Non, eh bien Shoelifer a déjà parlé de ce phénomène très contemporain. En 2022, on fait des detox d’alcool, de cigarette, de malbouffe, mais aussi d’applications de dating. À force de swipes, de matchs, de rendez-vous décevants, d’histoires décousues, on peut vite avoir le tournis et se sentir écoeuré(e)s. D’où l’utilité de faire une dateox, car l’amour donne souvent le tournis.


“Déjà-ew”

Si vous croisez votre ex sur une application de rencontre ou alors quelqu’un que vous venez tout juste de dater, vous pouvez être en colère, blessé(e), voire franchement écoeuré(e). Et oui, l’amour est ingrat. Du coup vous pouvez tout à fait avoir une sensation de déjà-ew : une contraction de “déjà-vu” et de “ew” (beurk en anglais). Franchement à la rédac’, c’est notre petit chouchou.


Serendipidating 

On reste dans l’esprit du mot-valise et du jeu de mot. La sérendipité désigne une capacité ou une aptitude à faire par hasard une découverte inattendue, qui s’avère finalement utile et fructueuse. D’habitude, on l’utilise dans le domaine de la science. Ici, on l’adapte à l’amour. Sauf que serendipidating signifie : ​​repousser sans cesse un premier rendez-vous dans l’espoir de trouver quelqu’un de mieux. Opportuniste ? À peine !

Photo (c) : Benjamin Grillon Studio

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés