RESTAURANTS À MARRAKECH : 5 NOUVELLES TABLES À NE PAS LOUPER

restaurants à Marrakech

En quête de nouveaux restaurants à Marrakech pour votre prochain city-trip ? Dîner romantique sur un air jazzy, voyage au cœur des saveurs latines ou asiatiques, expérience gastronomique de haute voltige… voici nos meilleures adresses du moment. 

Long time no… Marrakech ! Entre les jours fériés du mois de novembre et les fêtes de fin d’année qui approchent, les occasions sont nombreuses (et toujours bonnes) d’aller faire un tour dans la ville ocre. Pour pousser le dépaysement et le plaisir encore plus loin, pourquoi ne pas en profiter pour tester les nouveaux restaurants de Marrakech repérés par la rédac’ ? En voici cinq dont vous nous direz des nouvelles. 


Le plus ambiancé 

Dernier-né de La Mamounia, Le Club est un lieu qui se veut à la fois confidentiel et festif. Installé au deuxième étage du restaurant marocain du palace, il offre une vue imprenable sur ses jardins à l’heure de l’afterwork. On s’y installe sur des banquettes qui donnent sur l’extérieur ou autour de son vaste bar en bois arrondi, pièce maîtresse du lieu et véritable coup de cœur design. On y sirote bien entendu des cocktails signature mais on y déguste aussi une jolie carte de tapas aux saveurs orientales qui évoluent au gré de l’inspiration du chef. Et du jeudi au samedi, on se met en jambe au rythme des sonorités électroniques du DJ résident. Parmi les nouveaux restaurants à Marrakech, on parie que cette adresse deviendra le lieu par excellence pour voir et se faire voir. 

Ouvert tous les jours de 18h à 2h.
Le Club de la Mamounia
Avenue Bab Jdid, Marrakech
Tél. : 05 24 38 86 00


Le plus jazzy 

Parmi les nouveaux restaurants à Marrakech, celui du Riad Monceau se dévoile au détour d’une ruelle de la médina. Dans un très beau décor qui mixe influences arabo-andalouses et esprit bistro à la française, on s’installe pour un dîner romantique ou entre amis à la découverte des plats signés par la chef marocaine Myriam Ettahri. Ici, tout se partage : la lotte des grands jours aux oignons caramélisés et son beurre blanc au safran (à tomber), les ravioles de foie gras, les gambas à la chermoula ou encore le trid à la truffe (plat signature de la maison). Côté dessert, s’il reste encore un peu de place, on craque pour le cheesecake à la rose. On accompagne le tout de cocktails surprenants, comme le Morocco mule à base de mahia, gingembre frais, sirop de cactus et fleur d’oranger ou le Sour’rgan qui vient twister le traditionnel whisky sour avec de l’huile d’argan. Mention spéciale pour le groupe de jazz qui se produit tous les soirs au riad et qui donne à nos nuits une coloration encore plus magique. 

Ouvert tous les jours de 18h30 à 23h
Le Bistro Arabe
Riad Monceau
Riad Zitoun Lakdim, médina de Marrakech
Tél. : 05 24 42 96 46

Lire aussi : PISCINE À MARRAKECH : OÙ FAIRE SA PLUS BELLE BAIGNADE DE L’ÉTÉ ?


Le plus déjanté 

Après avoir posé ses cuisines à Paris, Dubaï, Singapour, Vegas, Bangkok ou encore Beverly Hills, le chef d’origine coréenne Akira Back vient d’ouvrir son tout premier restaurant sur le continent africain. Pour ce faire, il a choisi Marrakech et plus précisément son tout nouveau tout beau quartier, dont on vous avait déjà fait faire le tour du propriétaire, M Avenue. Un des restaurants à Marrakech des plus attendus. Dans ce vaste espace aux banquettes en cuir bordeaux et aux plafonds lumineux, on s’attable pour découvrir les plats en apparence simples mais en réalité ultra-travaillés de la star de la gastronomie asiatique. Farandole d’entrées froides (poulpe cru, saumon à l’huile chaude, tartare de sériole, riz croustillant…) et chaudes (foie gras poêlé, panier de tempura, aubergine miso, shitake crevettes gyoza…) mais surtout rolls en folie. On y va autant pour ce qu’on trouve dans l’assiette que pour l’ambiance qui promet de devenir très festive dans les semaines à venir.

Ouvert tous les jours de 18h à 00h
AkiraBack
M Avenue
2, avenue de la Ménara, Marrakech
Tél. : 06 62 36 42 03


Le plus spicy

Une bonne table est souvent une table qui nous fait voyager. C’est le pari, en tout cas réussi, de Toro Toro, la nouvelle adresse pan-latine de Marrakech située, elle aussi, à M Avenue. Le chef latino-américain Richard Sandoval y rivalise d’ingéniosité pour proposer à ses convives des plats traditionnels revisités qui font la part belle aux mélanges de textures et de saveurs (souvent épicées). Huîtres travaillées à l’huile de sésame-soja-miel de piment-wakame, gambas croustillantes au piment rouge, ceviche péruvien, tacos vegan, poulpe grillé à la péruvienne avec son aïoli au rocoto, chou-fleur rôti sauce piment-cacahuètes, carré d’agneau mariné dans une sauce spicy. Et encore, ce ne sont que les entrées ! Sinon on peut toujours jeter son dévolu sur une belle pièce de viande maturée qui nous vient directement d’Amérique Latine, pour une queue de homard ou pour un bar entier (à partager). Côté dessert, on adore le fondant au caramel et les plus jeunes préféreront opter pour « la bomba », une sphère de chocolat qui explose sur la table et révèle en son sein, brownies, meringues et sorbets aux fruits. 

Ouvert tous les jours de 18h à 00h
Toro Toro
M Avenue
2, avenue de la Ménara, Marrakech
Tél. : 06 62 68 03 94


Le plus expérientiel

Singulier Pluriel est né sous l’impulsion de Karine Saulière (la maîtresse de maison) et Benjamin Collombat (chef étoilé au Guide Michelin). Après avoir allié détente et gastronomie au château de Berne dans le Var (France), le duo a décidé de pousser encore plus loin l’expérience gastronomique et sensorielle. C’est ainsi qu’ils ont élu domicile dans une adresse tenue secrète, au cœur de la médina de Marrakech. Ils y proposent un voyage sensoriel de haute voltige qui ne devrait pas laisser indifférents les plus exigeants de nos lecteurs. L’idée ? Proposer, à chaque repas, une vingtaine de portions à déguster qui sont autant de petites œuvres d’art culinaires. Avant de s’installer à table (qu’on privatise ou que l’on partage jusqu’à 8 convives), on laisse son téléphone à l’entrée. Puis la magie des accords entre mets et boissons (sans alcool) opère, grâce aux conseils de dégustation prodigués tout au long de l’expérience. La carte évolue et n’est pas dévoilée en amont, mais pour vous donner une idée, on peut par exemple y déguster des associations atypiques telles que la Volaille de Sa Majesté qui mêle framboise et harissa, le Chou-fleur chocolat blanc ou encore la Meringue chicha-couscous travaillée à l’azote. On ne vous en dit pas plus, car on ne voudrait pas gâcher la surprise…

Singulier Pluriel
Réservations auprès de [email protected]
www.singulierpluriel.com
Prix :
Le midi : 2700 DH par personne / 22 000 DH pour la privatisation (jusqu’à 8 places)
Le soir : 4 000 DH par personne / 32 000 DH pour la privatisation (jusqu’à 8 places)
Service traiteur

 

Lire aussi : https://shoelifer.com/lifestyle/food/sortir-a-casablanca-nouvelles-adresses-manger/

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés