BODY POSITIVE : 5 FILLES QUI ASSUMENT LEURS DIFFÉRENCES

shoelifer_body positive

Ventre ultraplat, fesses à la Kim Kardashian et lip filler pour un duck face permanent… Marre de voir des filles aux standards de beauté surréalistes sur tous vos écrans ? Nous aussi ! Le mouvement body positive vient nous rappeler que la beauté se présente sous plein de formes différentes. Le but : on arrête de déprimer devant des images excessivement retouchées et on réapprend à aimer son corps. Oui, c’est possible. La preuve avec 5 filles inspirantes qui disent non aux diktats de la beauté et qui nous poussent à nous apprécier avec nos “imperfections”.

On le remarque de plus en plus dans les défilés (Versace), les clips de musique ou encore dans nos séries préférées comme The bold type ou Orange is the new black… Des castings inclusifs mettent en avant des beautés moins stéréotypées. Et c’est tant mieux ! Sur Instagram aussi le mouvement body positive prend de l’ampleur. Il n’y a qu’à voir le hashtag #Bodypositive apparu pour la première fois aux États-Unis sur Instagram en 2012, avec plus de 16 millions de publications, pour comprendre qu’il est temps de zapper les objectifs irréalistes. Et par la même occasion de se réconcilier avec son corps. Plus facile à dire qu’à faire ? Non, la preuve avec 5 comptes Instagram inspirants, qui ajouteront en plus une touche de good vibes à notre feed. Des filles qui nous ressemblent et qui assument leurs différences. Rondes, cheveux frisés, en fauteuil roulant ou souffrant de maladies de peau… ces influenceuses mettent en avant leur beauté et leur force avec bienveillance sans pour autant prôner une quelconque image idéale.

Grâce à toi j’assume de plus en plus mes rondeurs!”, “merci de nous rappeler que nous ne sommes pas seuls et d’être aussi naturelle et sincère avec nous”, “une bouffée d’air frais dans le monde des réseaux sociaux”, “tu es un modèle pour moi et mes filles”, leurs pages regorgent de ce genre de commentaires. Elles profitent ainsi de leur large audience pour encourager l’acceptation de soi. Et vraiment, en les suivant, on accepte mieux ses propres complexes. Merci mesdames !

VOIR AUSSI : SABAH BENCHOUIKH : LA PAYSANNE STAR D’INSTAGRAM
SAFA BENNAMATE : UNE MOTARDE MAROCAINE À L’ASSAUT DES RÉSEAUX SOCIAUX


Nelly London : Outrageusement normale et… sexy !

À l’heure où la plupart des instagrammeuses essaient de masquer leurs “imperfections”, Nelly London fait exactement le contraire. Rondeurs, cicatrices ou vergetures, rien n’empêche cette anglo-libanaise de dévoiler la beauté de son corps sans retouches que ce soit en lingerie, en maillot de bain ou… sans rien ! Une manière bien à elle de dire non aux standards de beauté dont elle a elle-même été victime. Car c’est son long combat avec des troubles du comportement alimentaire, dont l’anorexie et la boulimie, qui lui a fait réaliser à quel point il était important de montrer qu’il est normal d’avoir des défauts. Et qu’on n’a pas à être très mince ou avoir une peau de verre pour se sentir belle et bien dans sa peau.


Karen Wazen : L’imperfection, c’est la beauté

Maman, business woman et influenceuse, la libanaise Karen Wazen est suivie par plus de 6 millions de personnes. Ayant été victime de moqueries et commentaires blessants à cause de ses yeux proéminents quand elle était enfant, et même plus récemment (sur Instagram), elle dénonce le body shaming et répond à ses détracteurs en faisant de son regard un atout beauté. “Ce n’est pas un défaut, c’est ce qui me rend unique” dit-elle fièrement. Elle évoque aussi le vitiligo, maladie de peau dont elle est atteinte depuis trois ans. Elle partage avec ses followers ses sentiments vis-à-vis de cette maladie, ses craintes et ses astuces pour les surmonter, soulignant ainsi l’importance de l’acceptation de soi.


Najwa Awane : Unstoppable !

Championne nationale, africaine et arabe de tennis sur fauteuil roulant, Najwa Awane est une jeune athlète marocaine 100% Body Positive. Elle transmet chaque jour à ses 173k followers un message de confiance en soi en leurs prouvant que rien n’est impossible. Ayant perdu sa jambe après la morsure d’un pitbull, Najwa a poursuivi sa course vers le sommet sans se laisser abattre. Cheveux colorés, sourire aux lèvres et Reels drôles, son feed Instagram reflète clairement sa force et sa joie de vivre. Feeling good ? Nous aussi, par la force de son caractère. 


Julie Bourges : Beyond the scars

“Une grande brûlée qui aime la vie et qui apprend à s’aimer” c’est comme cela que Julie Bourges se décrit. Sur son compte Instagram, elle partage avec ses 577k abonnés des clichés dévoilant ses cicatrices avec des légendes aussi bienveillantes que motivantes. Pour affronter le regard (souvent blessant) des autres, l’influenceuse a décidé de faire du réseau social une arme qui lui permet de faire entendre sa voix et d’inciter des milliers d’autres personnes à s’aimer et à assumer leurs corps en s’inspirant de sa propre expérience.


Shera Kerienski : Curly hair don’t care

Elle a réussi à fédérer une communauté de plus d’un million de personnes sur Instagram et presque deux millions sur YouTube. C’est sûrement parce que cette française d’origine algérienne, marocaine et russe ne fait rien comme les autres. Cacher ses rondeurs ou sa belle crinière naturellement bouclée ? Certainement pas ! D’ailleurs ses premières vidéos sur Youtube s’intitulent : CURLYHAIR. Sur son compte Instagram elle partage ses photos en lingerie ou en maillot de bain sans se soucier de ses vergetures ou même de ses poils, elle poste également des close up de son visage sans filtre en évoquant ses problèmes d’acné. “Je suis vraie et je veux me rapprocher au plus du vrai”. Ses différences, elle les aime, elle les met en avant et n’hésite pas à encourager son audience à faire de même pour accepter et aimer leurs corps sans artifices.


Vous aussi vous voulez rejoindre le mouvement body positive ? Que ce soit pour y participer en postant ou juste pour vous inspirer des autres publications, voici les hashtags à suivre/utiliser : #Bodypositive, #nomakeupmonday (créé par Demi Lovato), #loveyourbody (lancé par Now Foundation) ou encore #celebratemysize

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés