SHOPPING, FOOD, ACTIVITÉS INSOLITES : 6 TOP ADRESSES À DÉCOUVRIR À MARRAKECH

shoelifer_marrakech_adresses

Marrakech, tel un phénix, renaîtrait-elle de ses cendres ? Depuis quelques semaines, les grands hôtels et palaces de la ville ocre rouvrent leurs portes. L’excuse toute trouvée pour partir en vacances et s’offrir une escapade marrakchie, sans les touristes qui vont généralement avec. Nouveaux spots en vogue, activités décoiffantes ou retrouvailles précieuses : voici 6 bons plans qui pour se créer des souvenirs inédits sous les palmiers.


Marrakech nous fera encore et toujours rêver. Après de longs mois de fermeture, les hôtels et palaces de la ville rouge rouvrent leurs portes, les uns après les autres. Il ne nous en fallait pas plus pour avoir envie de retrouver son climat, sa palmeraie, ses hot spots et sa douceur de vivre. En famille pour – enfin – souffler avec toute sa smala ou entre potes, Marrakech is always a good idea.

Mais pas question de passer tout notre temps à lézarder au soleil au bord de la piscine. On en profite aussi pour faire de nouvelles expériences, et avec une bonne dose de panache. On choisit des activités qui sortent de l’ordinaire et laissent de beaux souvenirs. Nouveaux restos à tester, road trip en side-car ou nuits de rêve dans des lieux mythiques : voici 5 adresses pour partir à l’aventure à la sauce marrakchia. Ça faisait longtemps.


Pour dormir façon conte des mille et une nuits : La Mamounia

C’est la nouvelle la plus attendue de toute la marrakchisphère. Le célèbre palace La Mamounia rouvre ses portes ce vendredi 16 octobre après plusieurs mois de fermeture pour cause de rénovation. La grande dame a fait peau neuve sous la houlette de Pierre Jochem, directeur général et du célèbre duo de designers Patrick Jouin et Sanjit Manku. Duo à qui l’on doit notamment le récent restaurant d’Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris ou encore la boutique Van Cleef & Arpels de la place Vendôme. Le tandem a dû relever un pari fou, celui d’apporter une nouvelle dynamique à un hôtel mythique tout en gardant intact son âme légendaire. Et ce sont principalement les espaces de restauration qui ont été repensés. Ainsi, l’ancien salon de thé a été confié à un célèbre pâtissier et habitué de la maison… et devient Le Salon de Thé par Pierre Hermé. On note aussi le bar confidentiel façon bar à caviar, le pavillon piscine imaginé autour d’un inédit Bar de la piscine… Et l’arrivée de deux nouveaux restaurants, L’Asiatique avec une carte centrée sur le sud-est du continent et L’Italien. Deux tables associées au pape de la cuisine fusion, “le plus américain des chefs français”, Jean-Georges Vongerichten. Ce nom ne vous dit rien ? Ce chef passionné est le directeur de plusieurs restaurants à Las Vegas, Paris, Shanghai, et a notamment obtenu 3 étoiles au Guide Michelin en 2006 pour son restaurant Le Jean-Georges, à New York. Toutes ces surprises restent pour l’instant, Covid-19 oblige, accessibles seulement aux résidents de l’hôtel. Pour cette réouverture, La Mamounia déroule le tapis rouge aux clients marocains et résidents au Maroc avec des offres VIP comprenant un surclassement en catégorie supérieure selon la disponibilité, un lit supplémentaire gratuit, le départ tardif et bien d’autres surprises. Si ce n’est pas le luxe, ça.

PRIX : à partir de 5600 DH la nuit.
Offre valable du 16 octobre au 22 décembre.
La Mamounia
Avenue Bab Jdid, Marrakech.
Tél. +212 524 388 600


Pour un déjeuner à Venise : Persona

Vous pensiez avoir tout testé à Marrakech ? Que nenni. Malgré les aléas de la Covid-19, de nouvelles adresses ont fait le pari d’ouvrir leurs portes et apportent un peu de nouveauté aux irréductibles gourmands. C’est le cas de Persona, un restaurant fraîchement installé dans le Guéliz qui nous a été chaudement recommandé (coucou Origamimi). Et pour cause. L’établissement, qui revisite le concept de bar à cicchetti, (littéralement, de petites tartines “mignonnes” que l’on servait aux marchands vénitiens) s’inscrit comme le nouveau hot spot à tester d’urgence dans la ville ocre. Dans une déco intimiste et cosy, la carte s’articule autour d’une ardoise évolutive, en fonction du marché et des saisons. Derrière cette escale gourmande, Alexia et Hicham, un couple parisien qui après plusieurs expériences dans l’évènementiel à Marrakech ont décidé de se lancer dans l’aventure de la restauration. Et à en croire le nombre de réservations, c’est plutôt une réussite. Tartines à la mousse de chèvre frais et figues, arancini (boules de risotto panées au cœur de mozzarella), chiffonnade de lasagnes à la burratina (déjà incontournable) ou encore ravioles de canard et sauce crème parmesan… Bref, on l’avoue, tout ça nous a donné faim.

PRIX : carte sans alcool entre 60 DH et 160 DH.
Persona
1, rue des Vieux Marrakchis, ouvert de 12h à 15h30 et de 19h à 23h.
Tél.  +212 679 605 543


Pour un road trip en side-car : Insiders Expérience

Vous les avez peut-être déjà aperçus sillonnant la ville avec leur touche retro. Eux, ce sont les side-cars. Débarqué en 2015 sous les cieux de la cité ocre, le concept Marrakech Insiders a conquis les amateurs d’expériences hors du commun avec ses motocyclettes vintage pour road trips dignes de la Grande vadrouille. Et puisqu’on le sait, les touristes ne sont malheureusement toujours pas de la partie, c’est peut-être la période idéale pour profiter d’un tour. Histoire de sillonner la médina et de s’arrêter dans ses nombreuses adresses cachées, de partir à la découverte des plus beaux panoramas de la région ou même d’organiser un road trip sur-mesure. Bref, des formules pour coller à toutes les envies et surtout un bon plan pour vivre Marrakech en dehors des sentiers battus.

PRIX : 1600 DH à 10.800 DH.
Marrakech Insiders
Tél. +212 669 699 374

View this post on Instagram

Adventure is coming back in Morocco!

A post shared by Insiders Experience (@insidersexperience) on

Pour voyager au Maroc autrement voir aussi notre article sur Alizés Private.

Pour une séance shopping créative : Unum

Marrakech, ses souks surannés, son artisanat et… ses concept stores. La ville ocre dévoile une foule d’adresses pour faire des emplettes avec supplément de charme. Comme Unum, (“unique” en latin), concept store en vogue installé dans l’effervescent quartier de Sidi Ghanem. Dans cette boutique de 230m2 ouverte début décembre 2019, on peut embrasser d’un seul regard les coups de cœur choisi parmi les petites et grandes marques de la création marocaine. De Saïd Mahrouf à Blue Jasmine en passant par Koon, plus de 70 créateurs mettent en avant le made in Morocco. Derrière ce projet se trouve Rajaa Bennis et Houda Layachi, deux passionnées de mode, d’artisanat et de création mais aussi deux pionnières du secteur de la communication au Maroc. Vêtements, accessoires, bijoux, objets de déco, meubles, cosmétiques naturels ou senteurs… Impossible de repartir sans une jolie trouvaille. Nous, on aime aussi le coin café littéraire avec ses livres à la vente ou à feuilleter autour d’un thé. Parfait pour prendre son temps ou faire patienter chéri.

PRIX : panier moyen entre 200DH et 1000 DH.
Unum
366, zone industrielle Sidi Ghanem, Marrakech.
Tél. +212 524 205 000


Pour une envolée : Ciel d’Afrique

Un vol en montgolfière, c’est l’expérience que l’on aimerait tous s’offrir au moins une fois dans sa vie. Pas la peine de partir très loin puisque Ciel d’Afrique propose des excursions haut perchées à quelques kilomètres de Marrakech. Certes, l’activité n’est pas récente. Mais avec la Covid-19 plusieurs offres ont été mises en place pour permettre à tous les curieux de “s’envoyer en l’air”, avantages à la clé: prix réduits, accueil VIP et transport en 4×4 pour chaque réservation. La période est donc toute indiquée pour s’offrir une excursion à la Phileas Fogg et son Tour du monde en 80 jours. Départ aux premières lueurs du jour, vol au dessus de la campagne et lever de soleil dans la brume: en haut, le silence règne et la beauté du paysage est à couper le souffle. Vous avez le vertige ? Pas de panique, ici on navigue très lentement et sans accrocs. Et on redescend la tête pleine de beaux souvenirs.

PRIX : 1750 DH par personne avec transport inclus et accueil VIP.
Ciel d’Afrique
Tél. +212 524 432 843

View this post on Instagram

Ballooning over Morocco #cieldafrique #marrakech

A post shared by #cieldafrique (@cieldafrique) on


Pour un dîner branché : The Mix

En parlant de spots branchés… On a tilté sur The Mix, un nouveau restaurant-club qui risque bien de devenir le prochain QG de nos soirées marrakchies. On aime l’entrée cachée au bout d’un couloir au sein d’une résidence, qui évoque un speakeasy pendant la prohibition américaine. Une fois passé le pas de la porte, c’est la surprise assurée. Grand espace cosy sur deux niveaux, bar aux couleurs changeantes et table de Dj centrale : on découvre un lieu chic et chaleureux qui rappelle cette fois un supper club et qui tourne autour de l’expérience musicale et de la cuisine du monde. Pilotée par le chef Simo Sajid, (gagnant de l’émission Masterchef Maroc édition 2015 et propriétaire du restaurant casablancais Meson Asador), la carte est axée sur le concept de “sharing fusion”. Des bouchées à partager revisitées avec un je-ne-sais-quoi d’inattendu. Au programme, ceviche péruvien, carpaccio Rossini français ou encore saumon bissap laqué à la fleur d’hibiscus sénégalais… Bref, un mélange de saveurs pour voyager autour du monde en quelques coups de fourchette. Et pour étancher sa soif, une carte de vins voyageurs : Argentine, Australie, Afrique du Sud, France, Espagne ou encore Italie. Le tout, sur les rythmes entraînants de la musique funk des années 80-90 ou des derniers sons deep house. Et si, Covid-19 oblige, l’établissement ferme ses portes à 23h, cela ne nous empêche pas de gigoter sur les chaises…

PRIX : carte entre 65 DH et 190 DH.
The Mix
Ouvert uniquement le soir de 18h à 23h.
18, rue de la Liberté, Guéliz, Marrakech.
Tél. +212 655 102 002

Photo(c) Marrakech Insiders.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés