Caftan : les bonnes idées du moment

En pleine effervescence et progressivement teintée d’influences occidentales, la mode marocaine connaît ses heures de gloire bien que le succès commercial prenne trop souvent le pas sur l’effort créatif. Fort heureusement, quelques belles idées voient le jour chaque saison, dévoilées pour certaines par L’Officiel Maroc L’Intégrale Caftan, devenu la bible du (bon) goût en matière de Couture traditionnelle depuis 3 ans. Dans sa dernière édition, tout juste parue en kiosques, on entrevoit quelques nouveautés, en particulier en matière de gandouras et de petits caftans. Du col officier plébiscité sur les caftans des années 70 à la gandoura travaillée effet « off the shoulder » totalement dans l’air du temps, tour d’horizon des must-keep du printemps-été 2016 :

Depuis ses débuts, Yasmina Benyahya s’évertue à intégrer progressivement quelques codes du vêtement moderne à ses luxuriantes créations. En travaillant un col officier et inversé (la fameuse chemise d’Hedi Slimane pour Dior Hommes) et en l’associant à une ceinture-bijou tout en finesse, elle apporte un souffle nouveau au mix entre Orient et Occident.

Caftan-robe en mousseline de soie brodée de perles et de cristaux.

Vallée Village 970×250

Après ses caftans de sirène en sequins de pied en cape, Lina Cahill tente cette fois l’expérience du trompe-l’œil avec l’application d’une broderie rehaussée de perles baroques sur le buste en guise de gilet. La tonalité gris-perle de la soie et la ceinture à grandes feuilles métalliques laissent à penser que la jeune créatrice a pris ses marques dans l’univers Art déco.

Caftan-robe en crêpe de soie brodé sur le buste effet gilet brodé.

De flamboyantes créations coupées dans les plus belles étoffes du marché. Broderies, brid, chebka, application de pierreries, Fatima-Zahra Idrissi ose les accumulations et les volumes XXL. Sa nouveauté : le travail de chebka au niveau du décolleté, qui d’un coup prend un air délicieusement coquin. La majestueuse cape en velours de soie et la mdamma, toutes deux richement ornées, ajoutent à l’ensemble faste et majesté.

Cape en velours de soie portée sur un caftan en satin de soie rehaussé de chebka sur le décolleté.

Adepte de la broderie all-over, Hadia Benjelloun s’aventure timidement cet été dans l’aérien avec sa gandoura « off the shoulder ». L’effet épaules nues délicatement couvertes de tulle, la broderie florale et la tonalité lavande dévoilent un romantisme peu connu jusqu’alors chez la créatrice, mais tellement élégant.

Gandoura en tulle de soie doublée de satin, brodée de perles et de cristaux au décolleté.

Depuis ses débuts en 2011, Houda Serbouti a insufflé fraîcheur et contemporalité à la Couture traditionnelle marocaine, faisant du caftan une toile ludique pour ses broderies entre motifs floraux et lignes géométriques et explorant inlassablement les nuanciers de rose et de vert. Pour exemple, cette jolie balade dans le Hollywood des années 60 qu’elle suggère à travers ce caftan droit et non ceinturé brodé effet soleil sur l’encolure et les manches. Glam’ à bloc.

Caftan en crêpe de soie brodé de perles et de cristaux sur l’encolure et les manches.

Ses caftans sont brodés, agrémentés de brid de Maâlem et rehaussés de sequins ; pourtant ils ne perdent rien de leur légèreté, bien au contraire. Rabéa Telghazi Salmeron réinterprète ses classiques cet été avec toutefois un petit coup de frais, tout droit soufflé par cette gandoura en coton et soie entre imprimé floral et abstrait. L’encolure large, entièrement brodée de pierres, de perles et de cristaux rappelle les kaftans occidentaux des années 70, très en vogue actuellement. Un petit air kitch qui trouve toute sa justesse ici.

Caftan en coton et soie à encolure large brodée de perles et de cristaux.

Un peu mis de côté au profit d’autres explorations stylistiques, les gilets de Siham Tazi sont, à notre grande joie, de retour. La première bonne idée : en porter un sur un caftan sans manches et sans le ceinturer. La deuxième, remettre le patchwork au goût du jour. So baroque-chic.

Gilet en soie brodée portée sur un caftan sans manches à surjupe en patchwork de broderies.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.