LES MEILLEURES BÛCHES POUR LES DÎNERS DE FIN D’ANNÉE

On ne sait pas pour vous, mais ici à la rédaction de Shoelifer, si nous aimons tant les dîners de fin d’année, c’est pour une seule et unique raison : la bûche ! Ce gâteau qui vient mettre le feu à nos papilles et nous garder bien au chaud. Ou encore nous rafraîchir, quand elle est glacée. Et on vous le confirme, il ne fait jamais assez frais pour une bonne glace !

La Mouchara-Bûche du Four Seasons

On ne se lasse pas des réinterprétations de la bûche par les équipes de pâtisserie du Four Seasons Maroc. Comme à son habitude, le Four Seasons rend hommage au royaume, en revisitant cette fois l’artisanat marocain. Après le Tarbûche (Avouez, c’était du génie !), la Mouchara-Bûche : un moucharabieh en chocolat cache aux regards indiscret le délicieux gâteau composé d’un biscuit croquant aux amandes, d’une mousse légère au miel, d’un crémeux aux amandes et d’une gelée de thé à la menthe. On en a déjà des étoiles dans les yeux.
Edition limitée proposée du 8 au 31 décembre 2018. Jusqu’à 6/8 personnes.
Prix : 450 DH
À Marrakech : Commandez 48 heures à l’avance au +212 524 359 200.
À Casablanca : Au comptoir pâtisserie du Mint Lounge au Four Seasons Hotel Casablanca.

Les incontournables de Aïcha Lahlou

Si vous n’avez jamais entendu des bûches de Aïcha Lahlou qui officie à la pâtisserie chez F.Kabbaj, consultez au plus vite un O.R.L. D’un autre côté, si vous êtes sur le point de les découvrir, on vous envie, parce que l’on n’oublie jamais la rencontre avec une bûche réalisée par Aïcha. Cette année au menu, quatre choix : deux classiques et deux revisitées, toutes proposées en une seule taille, “M”, qui correspond à 30cm de bûche. Côté classique on retrouve l’Impérial (biscuit roulé avec sa ganache au chocolat praliné aux éclat de nougatine et sa crème au beurre praliné), et l’Acidulé (biscuit roulé à la crème de citron et aux framboises, entièrement meringué). Du côté des revisitées, La Malicieuse a une base de biscuit moelleux à la noisette, avec un croustillant praliné, agrémenté de caramel beurre salé, de crémeux praliné noisette et de mousse au chocolat. On comprend mieux d’où vient son nom. Enfin, roulé vanille, confit de cassis, chantilly vanille et pâte de marron composent un alléchant Mont Blanc. On entreprendra son ascension sans la moindre difficulté.
Les classiques : 380 DH.
Les revisitées : 480 DH.
Chez F.Kabbaj
30, rue des Arènes, quartier Racine, Casablanca.
Tél. : +212 5 22 98 50 78.

L’Impérial chez F. Kabbaj.

Fraîchement débarqué : Neko Gelato

Nous l’avons découvert cet été, ses sorbets et ses glaces nous ont alors accompagnées presque quotidiennement et nous avions hâte de le retrouver. Autant vous dire que l’idée de goûter aux bûches Neko Gelato nous a fait frissonner… de joie ! Le créateur de Neko Gelato travaille les produits de saison, et propose ainsi des recettes inédites selon les fruits disponibles. Un exemple ? La bûche sorbet framboise à la rose avec son sorbet de mangue sur un gelato de yaourt à la fleur d’oranger. En se baladant sur son compte Instagram on a vu passer une bûche infiniment pistache, ciselée en arabesques, ou un trompe-l’œil ludique à la pistache et la vanille. Attention, il faut commander 24 heures à l’avance, en sachant que le format est unique : pour 10 personnes. Soit cinq parts chacun lorsque l’on est que deux !
Prix : 400 DH.
Tél. : +212 6 61 33 77 23.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.