Habillage Cartier 2022

MODE: POURQUOI ON AIME LES TENUES GLAM ET FESTIVES DE LA MARQUE MAROCAINE OLA SOL

En dépit des apparences – et il suffit de nous lire pour s’en rendre compte – l’année 2021 aura au moins été propice à la création. Coté mode, la marque marocaine Ola Sol est l’une des dernières en date à nous avoir tapé dans l’œil. Avec ses paillettes, ses broderies, ses sequins et l’attention toute particulière portée aux détails, ses tenues réchauffent la fin d’année. 

Cette année encore, on oublie les grosses fiestas pour le réveillon mais on se mettra tout de même sur son 31 pour célébrer l’arrivée d’une nouvelle année, que l’on espère meilleure (oui, oui, on garde espoir). Donc, on enclenche le mode party girl mais… à la maison. Et quitte à se transformer en déesse de notre intérieur, autant opter pour une tenue confortable et chic. C’est le credo de la nouvelle marque marocaine Ola Sol, avec une pointe de romantisme en prime. Êtes-vous plutôt costume à sequins ou kimono peint à la main ? Déjà pressentie pour figurer au prochain Casa Fashion Show, la jeune marque n’en a pas fini de faire parler d’elle. On vous dit tout. 


Soudure, peinture, couture

D’origine portugaise, Nadia Cristela Pereira s’installe au Maroc il y a plus de 17 ans. Ayant suivi une formation en arts appliqués, cette touche-à-tout est toujours fourrée dans son atelier. “Quand mes copines m’appellent, elles me demandent quelle activité en “ure” je peux bien être en train de faire aujourd’hui : de la soudure, de la peinture, de la couture ?” (rires). Après avoir, durant de longues années, créé des meubles et peint des tableaux, l’idée de se mettre à la couture lui vient – comme beaucoup – durant le confinement. C’est là qu’elle commence à développer les quelques pièces de Kim by Ola Sol (des kimonos peints à la main) et d’Atelier Ola Sol, une ligne de prêt-à-porter bohème chic qu’elle lance au mois de mai 2021, réalisant ainsi un rêve d’enfant. 

MA_FR_970x250_PUWA10624
MA_FR_970x250_PUJE10274
MA_FR_970x250_PUJE10151
MA_FR_970x250_PUWA10452

marque marocaine ola sol

VOIR AUSSI : MODE HOMME : 5 TENDANCES POUR ÊTRE AU TOP CET HIVER


Ses inspirations

La créatrice a pensé la marque marocaine Ola Sol comme un hommage à la mixité de deux cultures : la festivité portugaise d’une part, et l’élégance marocaine de l’autre. Deux influences méditerranéennes qui se rencontrent dans des créations fluides et sensuelles, à porter aussi bien en soirée qu’en journée, pour celles qui refusent le minimalisme. Le vêtement est ici un objet à sublimer, “conçu avec le temps, le cœur et la main” comme aime à le rappeler Nadia Cristela Pereira. Sa devise ? “Faire comme tout le monde n’est plus du tout à la mode.” Exit les diktats et les tendances, place à une mode plus libre et plus enjouée. 


Collection “Luz” by Atelier Ola Sol 

Dernière collection en date, la ligne “Luz”. Conçue pour l’hiver 2021, elle a été pensée comme un hommage à la lumière. La collection se veut porteuse d’espoir et tournée vers l’avenir, après des temps assez moroses. Comment travaille la pétillante styliste ? “J’aime tout ce qui fait bijou, donc j’aborde le vêtement comme un bijou. Il y’a des choses qui m’inspirent – des fleurs, un souvenir, une lumière – et c’est à partir de là que je crée mes vêtements.” Des robes, des costumes, des jupes, des chemises ou encore des manteaux pour femme, le tout en édition très limitée, car la créatrice travaille en collaboration avec des tailleurs. Cette collection capsule fait la part belle aux textures (brocards, sequins, paillettes, pompons, passementerie…) et porte une grande attention aux détails puisque pour Nadia Cristela Pereira, “les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail.” 

VOIR AUSSI : MAKEUP 2021 : 3 LOOKS DE STARS À ADOPTER POUR LES FÊTES


Les kimonos Kim by Ola Sol 

J’en avais marre de peindre sur des toiles, et après avoir vu un reportage sur des kimonos peints, je me suis dit : pourquoi ne pas peindre sur un vêtement ?”. Elle commande alors de la soie sauvage (une texture brute, non traitée, qui permet de bien marquer la peinture sans l’absorber), qu’elle taille en suivant une véritable coupe kimono, puis dont elle peint les différents panneaux avant de les assembler. Chaque pièce est bien évidemment unique, et prend environ une vingtaine d’heures de travail. Pour la collection « Luz” elle en a créé une quinzaine, certains kimonos étant même doublés de brocard de soie. Une pièce maitresse pour celles qui aiment se la jouer geisha des temps modernes.  

marque marocaine ola sol

Prix : kimonos Kim by Ola à partir de 3000 DH
Costumes Atelier by Ola Sol à partir de 1700 DH, jupes et chemises à 800 DH.

Points de vente : L’Atelier 4 à Dar Bouazza, Mimsabrand et Gianni Concept store et Artsy concept store à Casablanca

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés

@shoelifer

Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed. New posts will not be retrieved for at least 5 minutes.