BLAZER, ANORAK, MANTEAU OVERSIZE… CET AUTOMNE, ON S’HABILLE DANS LE PLACARD DE NOTRE MOITIÉ

Blazer, tailleur, derbies… Le dressing masculin a souvent inspiré la mode femme. L’inverse un peu moins. Sauf que depuis quelques saisons, la mode non-genrée explore de nouveaux territoires. Est-il possible (et bien vu) d’aller directement piocher dans le dressing de sa moitié ? Eh bien oui, même pour vous messieurs. Sélection automnale. 

Le style masculin-féminin est loin d’être une nouveauté. Si les premiers vêtements unisexes n’ont fait leur apparition qu’à la fin des années 1960, les créateurs de mode pour femme piochent depuis longtemps dans le dressing des hommes. Pionnière du genre, Coco Chanel présente en 1913 une collection féminine en jersey souple, matière jusque-là réservée aux sous-vêtements des messieurs. Très vite, elle va faire du look garçonne son credo, bouleversant les silhouettes ultra féminines de l’époque. Autre créateur mythique à s’être illustré par ses détournements, Yves Saint Laurent. Ses sahariennes et smokings féminins sont devenues ses pièces les plus emblématiques. Chez les hommes, c’est Jean-Paul Gaultier “l’enfant terrible de la mode” qui bouscule les codes, dans les années 80, en faisant défiler les hommes en jupe. Depuis, la mode sportswear, tout droit venue des États-Unis, a cassé les genres et les marques de mode unisexe se sont multipliées. Mieux encore, on retrouve aujourd’hui des vêtements non-genrés dans les plus grands défilés des fashion weeks (Louis Vuitton, Vivienne Westwood…), chez les géants du prêt-à-porter ou encore sur les réseaux sociaux. Les couples pensent même leur look en tandem, à l’image des artistes et instagrammeurs @young_emperors. Ce duo à la scène comme à la ville a déjà convaincu plus de 279.000 followers avec ses looks assortis. Et si on n’ira pas forcément jusqu’à coordonner nos tenues, pourquoi ne pas aller piquer quelques pièces dans le vestiaire de sa moitié ? Du manteau oversized au blazer en passant par le blouson en jean et le trench, voici notre sélection… pour hommes et femmes. 


Messieurs, à piquer à votre femme… 

L’anorak court à capuchon de Dior

L’anorak, c’est la pièce unisexe facile à échanger. Comme cette version féminine “Total Black”, signée Dior, que les hommes peuvent emprunter à leur moitié sans hésiter. Vous pouvez même pousser l’exercice en tentant le style « twins” avec un pantalon (en cuir) noir et des mocassins. 

Tarif : 46.000 DH
Disponible dans la boutique Dior
Au Morocco Mall, boulevard de l’océan, Aïn Diab, Casablanca

blazer


Un manteau façon années 80 chez Max Mara 

L’élégante fermeture à double boutonnage et le tissu en laine vierge et cachemire, font du manteau Madame Icon de Max Mara un intemporel. Mais c’est son style oversized, propre aux années 80, qui lui donne son côté unisexe. Si cette version est assez facile à nous piquer, messieurs, les plus aventureux pourraient, pourquoi pas, s’amuser à porter le modèle “Teddy Bear”.

Tarif : 28.900 DH
Disponible en boutique Max Mara

Au Morocco Mall, boulevard de l’océan, Aïn Diab, Casablanca

blazer


Un trench-coat chez Gucci

Le trench-coat est clairement un indémodable ! La preuve: il est de nouveau sur les podiums des défilés automne-hiver 2021 de Fendi, Burberry et Gucci. Des lignes épurées, et une coupe large, sans fioritures, peuvent donc parfaitement convenir aux hommes. À porter avec un jean et des baskets pour casser le côté classique ou avec des combat boots pour la jouer 2021.

Tarif : 30.700 DH
Disponible en boutique Gucci

Au Morocco Mall, boulevard de l’océan, Aïn Diab, Casablanca

blazer


Une veste sans manches chez Massimo Duti

Vus chez Gucci, Burberry ou Hermès, les gilets et les vestes sans manches font leur come-back ! On assume leur côté retro et on opte pour des matériaux doux et réconfortants. Et si madame cintre sa veste, monsieur peut la laisser pendre pour lui donner un côté négligé-chic. 

Tarif : 7999 DH
Disponible chez Massimo Dutti

18, bd Al Massira Al Khadra, Casablanca


Une veste courte et à carreaux chez Barbara Bui

Autre tendance qui nous rappelle le dressing de nos grands-parents : les carreaux. Du pantalon large au blazer, cette saison, ils sont partout. Chez Barbara Bui, on les retrouve sur une veste-chemise à poches. À porter ceinturée, mesdames, tandis que les messieurs la porteront en mode loose, le week-end. 

Tarif : 8900 DH
Disponible chez Cosmopolite

18, av. Mohamed Sijilmassi, Casablanca


Une veste de motard chez Pinko

Cette grosse veste au style vintage donne l’impression d’avoir quelques kilomètres au compteur. On aime son cuir très souple, ses clous, ses fermetures à zip et sa coupe bien large qui lui donnent un côté franchement rock. Pour une fois, mesdames, il ne faut pas hésiter à prendre la taille supérieure. Ça fera le bonheur de vos hommes, qui pourront peut-être vous l’emprunter. 

Tarif :  8640 DH
Disponible chez Pinko

4, rue Essanaani, Casablanca

blazer


Les filles, à chiper à votre mec…

Un blazer chez Zegna  

C’est un fait, les femmes ont plus l’habitude d’emprunter les fringues de leur mec que l’inverse. Et après le jean boyfriend, la grande tendance de la saison automne-hiver 2021/22 c’est la veste d’homme… pour femme. Si le blazer peut se porter tel quel, avec un pantalon et des baskets pour un look androgyne, on le préfère ceinturé. Pour jouer sur le masculin-féminin, il suffit de le porter sur une petite robe ou un pantalon en cuir et des talons. Et chez Zegna, le nouveau service sur-mesure permet même de faire quelques retouches, histoire d’ajuster son blazer l’air de rien, voire de créer LA veste rêvée.  

Tarif :  23.200 DH
Disponible chez Ermenegildo Zegna

221, bd d’Anfa, angle rue du 4-Août, Casablanca.

blazer


Une veste en jean chez Celio

Pièce incontournable de la mi-saison, on adore piquer celle de son mec. Sa coupe oversized droite s’allie parfaitement à une silhouette ajustée. Et pour convaincre bae de nous la prêter, il suffit de lui dire que le denim est l’une des matières les plus polluantes à produire. “Si je te pique ta veste, c’est uniquement pour la planète !”

Tarif : 999 DH
Disponible chez Celio
Carré Eden, avenue Mohamed V, Marrakech
Bd Sidi Mohamed Ben Abdella, Casablanca

blazer


Un bomber réversible chez Dior

Grâce au retour des années 90, on peut jouer la carte du bomber XXL, version Beverly Hills 90210. Le bomber réversible Dior Homme permet en plus de partager cette veste avec son mec sans se faire repérer. Lui préfère la toile technique grise et nous, le jacquard Dior Oblique gris-argenté. Ou l’inverse… L’important c’est que chacun y trouve son compte. 

Tarif : 26 000 DH
Disponible dans la boutique Dior Homme au Morocco Mall
Boulevard de l’océan, Ain Diab, Casablanca

blazer

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés