LES 5 TENDANCES DE L’AUTOMNE-HIVER 2020 À ADOPTER DÈS LA RENTRÉE

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

Fashion is not dead ! On n’a pas pu profiter pleinement des nouveautés vêtements de ce printemps, mais rien ne nous empêche d’actualiser notre dressing pour la rentrée. Du coup, on a scruté les tendances automne-hiver 2020 qui ont marqué les défilés. Rien de nouveau sous le soleil, on doit bien l’avouer, mais on a choisi 5 tendances qui, grâce à un détail fort ou une pièce-clé, apporteront de la joie, du rêve et de l’allure à une rentrée pas comme les autres. Et qui s’adaptent à toutes les morphologies !


Pandémie ou non, les collections automne-hiver 2020 ont bien fini par pointer le bout de leur nez. En prêt-à-porter, on a même pu avoir un avant-goût des tendances mode avant que les catwalks ne soient désertés. En ce qui concerne la Haute Couture, en revanche, l’effervescence des défilés a été vécue derrière les écrans : c’était la Digital Fashion Week. Les mises en scènes déjantées et les soirées backstage VIP ont fait place aux shows connectés et autres teasers créatifs. À l’image du conte de fées imaginé par Maria Grazia Chiuri chez Dior, filmé par le réalisateur italien Matteo Garrone. Poétique, couture et surréaliste.

Pour préparer cette rentrée pas comme les autres, on s’est plongées dans ces défilés afin de décrypter les tendances mode qui vont donner le la en matière de look cet automne-hiver 2020. Si le style est souvent revu et corrigé, on a tout de même eu quelques frissons. Plus consciente de son environnement, la mode se vit de façon plus libérée cette saison, avec des looks qui s’adaptent à toutes les envies et – oh joie ! – à toutes les morphologies.


Des tendances-lubies

De Paris en passant par New-York et Milan, on célèbre la femme dans toute sa féminité. Exit l’obsession du sportwear, on assume désormais (et plus que jamais) les talons hauts mais aussi sa part de paradoxe. Car la mode se veut cette saison hétéroclite, plurielle et surtout adaptable à toutes les lubies. Sur les podiums, virtuels ou non, des silhouettes qui alternent entre le flou et le structuré, des indémodables revisités, et des matières cuir pour une allure “dark”. Mais aussi des classiques néobourgeois à l’instar du tailleur Chanel, réinterprété façon princesse punk des temps modernes.

Si à Londres, on met en avant une certaine forme de liberté teintée d’excentricité, à Milan on a joué sur les codes du féminin-masculin. Avec un vestiaire, une fois n’est pas coutume, porté par des mannequins de toutes les morphologies, comme au défilé Fendi. Réjouissant. À Paris, entre le style folk romantique de chez Celine, la femme fatale de Saint Laurent ou l’effet Matrix de Balenciaga, il n’y a qu’un pas, qu’on se surprend à faire aisément. Parce que c’est un peu ça la mode : nous faire assumer toutes les facettes de notre personnalité. Ainsi, voici 5 tendances de l’automne-hiver 2020 qui vont nous permettre d’exprimer toute notre complexité, et mettre un peu de mode –et d’humour– dans notre dressing de rentrée.


Les épaulettes

Qu’on se le dise, cette saison, les épaules sont de sortie et affichent clairement leurs ambitions. Car si l’épaulette avait déjà opéré un retour timide au début des années 2000, elle fait aujourd’hui un come-back retentissant. Après des versions arrondies ou très carrées, voici venu le temps des épaulettes “triangles”. Un exercice de style “pointu” qui habille d’une touche Couture les carrures des working-girls de jour et des nymphes de nuit. On les a aimées bien saillantes chez Balenciaga, façon drama queen chez Alexander McQueen ou encore structurées chez Versace.

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

De gauche à droite : Balenciaga, Alexander McQueen, Versace.


Le manteau en cuir noir

Clairement, la pièce sur laquelle il faudra compter cet automne-hiver 2020. On le préfère toutefois ceinturé, façon trench grand luxe. En cuir souple chez Saint Laurent par Anthony Vaccarello, fendu chez Miu Miu ou bien boutonné chez Loewe… pour un effet Matrix, mais avec une bonne dose de chic s’il vous plait. Coup de cœur absolu pour le modèle femme fatale dévoilé par Fendi et porté par une Bella Hadid féline. À tomber.

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

De gauche à droite : Saint Laurent, Loewe, Fendi.


La cape

Courte, longue, plissée ou ceinturée… La cape reste cette année encore une pièce phare du dressing automnal. Et pour cause, c’est le manteau friendly de l’hiver, qui s’adapte à toutes les morphologies et nous habille d’un rien. Salvatore Ferragamo, Isabel Marrant, ou encore Givenchy: on la découvre tour à tour en cuir (oui, encore lui), immaculée, ou déstructurée en version color block. Le modèle qui nous a fait le plus rêver ? Peut-être celui de Celine. À associer avec des cuissardes ou des créoles XXL pour un effet folk chic.

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

De gauche à droite : Givenchy, Isabel Marrant, Celine.


Les franges

Dans un esprit revival des seventies, les franges squattent les podiums et imposent leur côté versatile. Rock, folk, hippie ou western, elles apportent un effet de mouvement rafraîchissant sur une tenue de soirée ou encore un look de jour avec un tee-shirt logo. On les retrouve chez Prada façon business woman libérée, school girl folk chez Dior ou oiseau de nuit chez Jil Sander. Attention, il y a une règle à respecter : les choisir fines et XXL.

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

De gauche à droite : Prada, Dior, Jil Sander.


Le color-block

Comme un pied de nez à la morosité actuelle : l’automne-hiver 2020 sera aussi vibrant qu’un film en technicolor. Les couleurs effacées tie and dye de l’été laissent la place au rose fushia, aux teintes jaunes-mandarines et au violet qui claque. À porter en total look comme chez Marc Jacobs, façon néobourgeoise punk chez Chanel ou encore à mixer à l’envie comme chez Saint Laurent. Histoire de réveiller l’arc-en-ciel fashion qui sommeille en nous.

shoelifer_tendances_automne_hiver_2020

De gauche à droite : Chanel, Marc Jacobs, Saint Laurent.

 

Photo © Défilés automne-hiver 2020 de gauche à droite : Versace, Dior, Fendi.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.