TENDANCES AUTOMNE-HIVER 2018-2019 : À VOS COLLANTS !

Vus sur les défilés de l’automne hiver 2018-2019, les collants s’imposent en accessoires mode indispensables. À motifs, texturés ou colorés, nous avons décrypté pour vous les tendances qui vont vous coller à la peau cette saison.

Tendance dentelle A/H 2018-2019

Comme tout accessoire qui se respecte, c’est la touche finale stylée dont on ne peut se passer cet automne-hiver.  Il s’agit d’habiller nos jambes, car cette saison avec des collants aussi fantaisistes que fonctionnels, on ne verra qu’elles. Ainsi, les créateurs ont pensé à nous en faisant du collant une pièce maîtresse de notre dressing, à associer avec nos jupes midi, portefeuille, mini, boutonnées et autres jupes crayons.

Tendance couleurs vives.

Collants 2018, place à l’audace

Ils sont texturés, en dentelle de nylon par exemple chez Chanel, à porter sous une robe pull en maille ou en mix & match avec une jupe à motifs comme chez Gucci. L’idée ? Avec ces deux propositions, vous dédramatisez l’aspect parfois trop sexy de cette matière. Chez Balenciaga, ils sont colorés pour égayer le look un brin classique du manteau en pied-de-poule. Ils peuvent aussi accentuer une allure déjà haute en couleur, à la façon de Pucci. Enfin, vous pouvez les choisir à motifs si vous aimez jouer avec vos outfits. Esprit régressif, avec des collants en laine à motifs d’animaux comme chez Sacai, ou plus mature et féminin avec un imprimé léopard, mais loin de la teinte habituelle, comme chez Kenzo où ils s’illustrent en rose et mauve.

Le choix cet hiver 2018-2019 en modèles de collants est aussi long que la paire de jambes de Julia Roberts. Qui, d’ailleurs, est l’égérie depuis maintenant 2 saisons de la marque italienne de collants, Calzedonia , CQFD.

Tendance motifs.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.